Accueil > COP21 2015 > Etat d’urgence - Chaine - Répression - Manifestation - > Recensement des joies (ou pas) de l’état d’urgence en France - arrestations - (...)

Recensement des joies (ou pas) de l’état d’urgence en France - arrestations - contrôles - perquisitions...

mardi 8 décembre 2015, par C3V Maison Citoyenne


05 décembre 2015
Soutenez La Quadrature du Net sur le site dédié
Maubeuge (Nord) - 05/12 7h
Perquisition administrative, sans lien direct avec les attentats du 13/11. "Se basant sur un faisceau de présomptions, les policiers avaient pour mission de lever les doutes sur la présence (ou non) d’éléments susceptibles de troubler l’ordre public. Ces doutes ont été levés puisque, lorsqu’ils ont quitté les lieux vers 9 heures, les forces de l’ordre n’ont rien trouvé de compromettant." - La Voix du Nord, 05/12 (Archive)

Un développeur Debian et Tor contrôlé à son retour en France à l’aéroport Everyone can be a target , 05/12 (Archive)

06 décembre 2015

Pierrelatte (Drôme) - 06/12 matin
Perquisition d’un domicile, "sans rien trouver de significatif", et assignation à résidence d’un jeune homme de 21 ans. - France Bleu, 06/12 (Archive)

07 décembre 2015

Clermont-Ferrand (Auvergne)- 7/12 (soir)
2 personnes se font arrêter alors qu’elles collaient des affiches appelant à une manifestation le 12/12 et sont convoquées le 8/12 au commissariat

[25]
08 décembre 2015
Assignations à résidence
Assignation à résidence de militants (écologistes et/ou extrême-gauche)

Joël Domenjoud, membre du conseil juridique de la Coalition climat, est assigné à résidence. Le ministère de l’intérieur lui reproche de faire "partie de l’ultra-gauche parisienne qui veut remettre en cause la tenue de la COP" :
Mediapart (accès abonnés) / Libé (Archive) / LHD (Archive) / Révolution Permanente (Archive) / Reflets (Archive)
Témoignage : "je subis une sanction extra-judiciaire", "j’ai été condamné sans possibilité ni lieu pour m’en défendre. Je subis une peine sur des suppositions d’appartenance à une mouvance dont on craindrait les actions « violentes », un pur produit de l’esprit, une catégorie créée par le renseignement et qui enferme un certain nombre d’individus dans un acharnement sécuritaire." Anticop21 (Archive)
"Si je sors de ma commune, je risque au moins 6 mois de prison" - Arrêt sur Images, 06/12 (article abonnés)

Témoignages d’assignés à résidence :
https://paris-luttes.info/en-prison-chez-moi-pendant-trois-4306 [ https://archive.is/uxIim ]
http://www.bastamag.net/Vivre-sous-l-etat-d-urgence-le-recit-des-assignes-a-residence-et-des-interdits (Archive)


Voir du 14 novembre au 8 décembre ici

Répondre à cet article

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL