Accueil > ENVIRONNEMENT > INTERNATIONNAL > A partir d’aujourd’hui, nous vivons à crédit sur notre planète…

A partir d’aujourd’hui, nous vivons à crédit sur notre planète…

lundi 8 août 2016, par C3V Maison Citoyenne, WWF France


Cette année, l’Overshoot Day ou « jour de dépassement » a été atteint le lundi 8 aout, soit 5 jours avant l’année précédente. Cela signifie qu’en moins de huit mois, l’humanité a consommé l’ensemble des ressources que la planète peut produire en un an...

Tous les ans, le Global Footprint Network évalue le jour à partir duquel l’empreinte écologique de l’humanité dépasse la capacité écologique de notre planète. Chaque année, cette date butoir avance inexorablement. Il y a 15 ans, en 2000, ce jour à partir duquel les hommes vivaient à crédit était en octobre…
Le coût de cette surconsommation est chaque jour plus évidente : pénuries en eau, désertification, érosion des sols, chute de la productivité agricole, surexploitation halieutique, déforestation, disparition des espèces, et enfin augmentation de la concentration de gaz carbonique dans l’atmosphère. Or cette augmentation de la concentration en CO2 dans l’atmosphère amplifie chacun de ces autres constats.
Nos sociétés doivent avancer vers de nouveaux modèles à plus faible empreinte, qui présentent d’ailleurs de nombreux co- bénéfices environnementaux, sociaux et économiques.


L’appel du WWF

Le WWF appelle les gouvernements à tenir les engagements pris lors de la COP 21 et limiter ainsi les impacts du changement climatique sur la planète et l’humanité.
Pour cela, le pic des émissions de gaz à effet de serre doit être atteint avant 2020 grâce à quatre leviers :

1. L’accélération du déploiement des énergies renouvelables avec un objectif de 25% de la consommation énergétique mondiale

2. Le renforcement des mesures d’efficacité énergétique avec un doublement du taux d’efficacité énergétique pour atteindre 2,4% par an

3. La protection des forêts et de l’usage des terres

4. Le financement de la lutte contre le changement climatique : une feuille de route claire vers les 100 milliards de dollars et un retrait des soutiens à l’industrie du charbon estimés à 73 milliards de dollars


Une campagne pop pour alerter sur notre empreinte écologique

Avec sa nouvelle campagne #WWFRewind, le WWF France remonte le temps et s’attarde sur de grands moments marquants de 1986 à nos jours. L’objectif ? Sensibiliser le grand public à l’avancée continue de l’Overshoot day et à sa capacité d’actions pour stopper cette évolution.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL