Accueil > SANTE > AUTISME DANGER ! : interdisons le chlorpyriphos !

AUTISME DANGER ! : interdisons le chlorpyriphos !

lundi 8 février 2016, par C3V Maison Citoyenne

Bonjour,

L’autisme se développe à vitesse grand V partout dans le monde, et personne n’en parle !

Les scientifiques ont identifié les raisons de cette pandémie : l’épandage massif de chlorpyriphos sur les cultures céréalières, un des insecticides les plus utilisés en France.

Stéphane Le Foll, notre ministre de l’agriculture a même reconnu que « le chlorpyriphos est un produit dangereux et qu’il devait être limité, voir interdit ».

Mais sa parole risque fort de tomber dans les oubliettes à l’occasion du remaniement ministériel que l’on annonce imminent. N’attendons pas plus longtemps et stoppons la progression de l’autisme en interdisant le chlorpyriphos, dangereux pesticide nuisible pour notre santé et notre environnement.

- Cliquez ici pour demander au ministre de l’agriculture et à la ministre de l’écologie de décréter l’interdiction du chlorpyriphos

Cet insecticide est classé dans la catégorie des pesticides dangereux, interdit à la vente aux particuliers mais hélas très largement utilisé par les agriculteurs. Son impact négatif sur le développement neurologique des enfants a été identifié par de nombreuses études, notamment l’Endocrine Society qui regroupe 17000 scientifiques du monde entier.

Pourtant 749 tonnes de produits à base de chorpyriphos sont vendus chaque année en France et la progression de l’autisme est fulgurante, passant d’une naissance sur 300 il y a 15 ans à une naissance sur 68 aujourd’hui.

Si M. Le Foll semble être conscient du danger,
son inaction est frappante. Il est en charge du plan "Ecophyto 2" visant une réduction de 50% de pesticides d’ici 2025.

Mais la France reste le plus important consommateur de pesticides en Europe,

et la vente de pesticides classés comme dangereux a fortement augmenté de 91 000 tonnes en 2011 à 100 000 tonnes en 2013.
Il prétend attendre les conclusions de l’organisme publique en charge de la mise sur le marché des pesticides, mais tous les scientifiques s’accordent déjà sur l’impact négatif du chropyriphos chez l’enfant.
Un rapport de plus ne changera rien. M. Le Foll doit avoir le courage de prendre des mesures visant à garantir la santé publique.

Demandons au ministre de l’agriculture et à la ministre de l’écologie de décréter l’interdiction du chlorpyriphos, responsable de l’augmentation fulgurante de l’autisme chez l’enfant.

Le développement de l’agriculture ne doit pas sacrifier la santé publique ni le respect de l’environnement. Et surtout, le lobby agro-chimique ne doit pas imposer ses produits dangereux au détriment des citoyens. L’agriculture peut être respectueuse et parvenir à des rendements satisfaisants.

C’est fou le pouvoir que nous avons ensemble,

François, et tous les motivés de PowerFoule

Sources :
Regardez l’émission
"Cash Investigation" consacrée aux pesticides et leurs dangers pour la santé » - FranceTV - 2 février 2016

« Un pesticide agricole "dangereux" pour les enfants bientôt limité ou interdit, promet Stéphane Le Foll » - Boursorama - 2 février 2016

« Cash investigation » : Stéphane Le Foll s’engage à restreindre l’utilisation d’un insecticide dangereux » - 20 Minutes - 2 février 2016


INTERDISONS LE CHLORPYRIPHOS


à Stéphane Le Foll, ministre de l’agriculture, et à Ségolène Royal, ministre de l’écologie :

Face à l’accumulation des preuves scientifiques dénonçant l’impact négatif du pesticide chlorpyriphos sur la santé de nos enfants, nous vous demandons de prendre vos responsabilités et de placer la santé nationale avant les profits économiques en interdisant cet insecticide.

JE SIGNE

Répondre à cet article

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL