Accueil > ENVIRONNEMENT > 8- GREENPEACE > Greenpeace France - La Newsletter d’août : Pour la première fois, une loi (...)

Greenpeace France - La Newsletter d’août : Pour la première fois, une loi prévoit la réduction du nucléaire + Pétition.

mardi 25 août 2015, par C3V Maison Citoyenne


le 23 juillet 2015

Loi pour la transition énergétique votée. Place au concret !


C’est hier en fin de journée que les députés ont (enfin !) voté la loi-cadre pour la transition énergétique et la croissance verte. Et pour la première fois, un cadre législatif impose de réduire la part du nucléaire dans le mix électrique français !

Mais il ne s’agit bien que d’un cadre dans lequel devra s’opérer la transition énergétique. Pour que cette loi ne reste pas lettre morte et pour que s’appliquent concrètement, sur le terrain, de véritables changements, tout reste à faire.

François Hollande doit faire en sorte que ce texte franchisse les écueils du financement et de sa mise en œuvre. Il doit agir dès maintenant pour donner les moyens à la France d’entamer sa transition énergétique. Une VRAIE transition énergétique, celle d’un pays qui va présider la Conférence sur le climat en décembre prochain…
Signez la pétition.

Prochaine étape : la Programmation Pluriannuelle de l’Energie

La Programmation Pluriannuelle de l’Energie (PPE) est la déclinaison opérationnelle de cette loi. Son contenu ainsi que l’échéance pour son élaboration ne sont aujourd’hui toujours pas connus.

A la fermeture de deux réacteurs à Fessenheim (qui fait partie des engagements de campagne de François Hollande) il faudra ajouter trois autres fermetures d’ici 2018 pour avoir ne serait-ce qu’une chance d’atteindre les objectifs fixés par la loi.

En parallèle, il est nécessaire de se donner les moyens de mettre la transition énergétique en état de marche. Un récent rapport de l’ADEME a démontré que 100% d’énergies renouvelables en France, c’est possible, en plus d’être rentable !
En tant qu’hôte de la Conférence sur le climat qui aura lieu à la fin de l’année, François Hollande doit se donner les moyens de réaliser une transition énergétique digne de ce nom. Pour atteindre 27% d’énergies renouvelables électriques en 2020 et 40% en 2030, il va devoir mettre les bouchées doubles !

Pour nous, le moment est historique.
Depuis le début de son existence, Greenpeace n’a eu de cesse de combattre les énergies du passé qui mettent en danger les populations et notre planète.
Mais nous ne perdons pas de vue la nécessité de la mise en œuvre opérationnelle de ce texte et de la place qui doit être faite aux énergies renouvelables.
Vous êtes déjà plus de 48 000 à avoir demandé à François Hollande de prendre ses responsabilités pour le climat.

La mobilisation ne doit pas s’arrêter là.


Voir en ligne : PETITION POUR LA TRANSITION ENERGETIQUE

Répondre à cet article

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL