C3V
ici, ailleurs et autrement !

Categories

Accueil > SOCIETE / DROITS et LIBERTES / CITOYENNETE / RESISTANCE > Les COQUELICOTS - Sauvons les abeilles et les agriculteurs - Pétitions de (...)

Les COQUELICOTS - Sauvons les abeilles et les agriculteurs - Pétitions de 1,1 million signé et remis !

mardi 3 janvier 2023, par C3V Maison Citoyenne

Cher soutien du Tribunal Monsanto,

Le 25 novembre, une délégation de l’Initiative Citoyenne Européenne (ICE) Sauvons les abeilles et les agriculteurs a officiellement présenté les demandes de 1,1 million de citoyennes et citoyens de l’UE à la Commission européenne. Un grand moment et un événement historique ! La population ne tolérera plus que le lobby de l’agriculture industrielle et des produits chimiques inonde nos campagnes de poisons qui détruisent la biodiversité et les sols, polluent l’eau et dégradent notre santé. Elle réclame le droit de vivre dans un monde riche en biodiversité. Elle veut que ses agriculteurs puissent se libérer de la dépendance à l’industrie chimique, qu’ils soient encouragés à travailler avec la nature. Elle demande à ses gouvernements d’interdire tout produit représentant un danger pour nous toutes et tous.

Entre-temps, le lobby de l’agriculture intensive et des produits chimiques a trouvé une oreille attentive auprès des ministères et ministres de l’Agriculture. En utilisant l’invasion russe en Ukraine, l’industrie réclame une nouvelle étude d’impact et essaye de retarder, voire de complètement saper la proposition européenne de réduction des pesticides.

Cela est tout à fait en phase avec l’arsenal de pratiques douteuses décrit dans Merchants of Poison : How Monsanto Sold the World on a Toxic Pesticide. Ce nouveau rapport s’appuie sur des milliers de documents internes rendus publics lors de procès en justice.

Continuez à lire pour en savoir plus.

La délégation Sauvons les abeilles et les agriculteurs reçue officiellement à la Commission européenne
Le 25 novembre, des représentantes et représentants de l’ICE Sauvons les abeilles et les agriculteurs ont apporté un message clair à la Vice-Présidente Jourová et la Commissaire Kyriakides : nous voulons la fin de la guerre contre la nature. Pour restaurer la biodiversité et protéger la santé de la population, l’utilisation des pesticides de synthèse doit être fortement réduite d’ici à 2030 et complètement stoppée d’ici à 2035. Prochaine étape de ce processus citoyen : l’audience au Parlement européen programmée le 24 janvier prochain.

Lisez notre Communiqué de Presse et les messages des membres de la délégation de l’ICE (en anglais).

Ingérence de Bayer&Co dans la régulation des pesticides dans l’UE

Bayer-Monsanto & co n’apprécient pas la proposition de directive européenne pour diminuer l’usage des pesticides de 50 %… Et encore moins la demande citoyenne officielle de réduction de 80 %. Ils ont donc cherché des moyens de ralentir et de saper le processus législatif. L’invasion russe en Ukraine constitue une parfaite excuse. Sous prétexte de sécurité alimentaire, les lobbys sont parvenus à convaincre les ministres de l’Agriculture de nombreux pays qu’une nouvelle étude d’impact est nécessaire pour évaluer la possibilité de réduire l’usage actuel des pesticides. Cependant, les menaces urgentes qui pèsent sur l’agriculture — perte de la biodiversité, détérioration de la santé des sols et perte de leur potentiel de rétention de l’eau — exigent une réduction drastique et immédiate des pesticides. Une étude supplémentaire retarderait les discussions de plusieurs mois. Le processus législatif risque de ne pas aboutir dans cette période.

Nouveau rapport : désinformation et stratégie de déni scientifique dans l’industrie des pesticides

Le nouveau rapport (en anglais) Merchants of Poison : How Monsanto Sold the World on a Toxic Pesticide révèle la désinformation, le déni scientifique et la fabrique du doute qui sont au cœur de la stratégie de relations publiques de l’industrie des pesticides. En étudiant le cas du glyphosate (herbicide vendu sous la marque Roundup), ce rapport analyse de manière exhaustive la stratégie utilisée par Monsanto pour défendre son produit. Il explique les tactiques de désinformation mises en place par l’entreprise pour manipuler la science et attaquer les scientifiques et journalistes qui soulevaient des inquiétudes au sujet du Roundup, l’herbicide le plus utilisé dans le monde. Cette analyse s’appuie sur des milliers de documents internes rendus publics lors de procès en justice.

Lisez et partagez - Merchants of Poison : How Monsanto Sold the World on a Toxic Pesticide.

Plus de 700 scientifiques prennent la parole pour une réduction immédiate des pesticides

"L’utilisation massive de pesticides dans l’agriculture est étroitement liée au déclin des populations d’insectes et d’oiseaux, et à celui de la biodiversité dans les écosystèmes terrestres et aquatiques, ainsi qu’à des effets néfastes sur la santé publique à l’échelle mondiale. Étant donné le besoin urgent de réduire l’impact des pesticides, il est inquiétant de constater qu’un certain nombre de gouvernements des États membres et de membres du Parlement européen ont récemment demandé de différer et/ou de diluer la nouvelle régulation sur les pesticides. En tant que scientifiques, nous exprimons notre vive inquiétude."

Lisez la déclaration complète signée par plus de 700 scientifiques de toute l’Europe.

Appel à une interdiction du glyphosate dans l’UE

Une coalition de 28 organisations de défense de la santé et de l’environnement demande une interdiction immédiate du glyphosate sur le marché européen, "du fait d’une quantité accablante d’observations scientifiques montrant que le glyphosate et les produits à base de glyphosate sont susceptibles de provoquer des maladies graves chez les humains et sont toxiques pour l’environnement et les espèces qui y vivent".

Ces organisations sont vivement concernées par la décision de la Commission européenne de prolonger une fois de plus l’autorisation du glyphosate d’un an, tout en attendant une nouvelle évaluation des études disponibles. En faisant de la sorte, les autorités prennent principalement en compte les études directement produites par l’industrie. En 2017, le Parlement européen avait appuyé une interdiction totale des herbicides à base de glyphosate d’ici à décembre 2022 ainsi que des restrictions immédiates de l’usage de cette substance. Il est grand temps !

Lisez l’appel de la coalition(en anglais).

Appel à soutien — diffusez les informations et faites un don si vous le pouvez

2023 sera une année décisive pour la réduction des pesticides dans l’UE. Pouvez-vous nous soutenir ? Nous ne gagnerons pas cette guerre d’une seule bataille, d’une seule prise de position. Il y aura des hauts et des bas. Deux pas en avant, un pas en arrière, c’est ainsi que les choses progressent depuis longtemps. Nous ne gagnerons qu’à force de persévérance. Nous n’avons pas le choix : sans biodiversité, sans sols sains et sans eau de bonne qualité, l’agriculture est impossible ! Parce que nous ne pouvons pas accepter plus longtemps que les pesticides détruisent progressivement notre santé, nous nous battons pour que nos enfants, nos petits-enfants et les générations à venir héritent d’une planète saine et riche et biodiversité. Pour nous soutenir avec un don, il suffit de cliquer ici.

Pour faire un don, il suffit de cliquerici.

Merci. Nous vous souhaitons, à vous ainsi qu’à vos proches, de belles fêtes de fin d’année.