Accueil > SANTE - BIO... > Youtube veut supprimer la liberté d’information sur la vaccination...

Youtube veut supprimer la liberté d’information sur la vaccination...

samedi 2 octobre 2021, par C3V Maison Citoyenne

Youtube veut supprimer la liberté d’information sur la vaccination...}

Bonjour,

Nous apprenons que dans le cadre de sa politique "Covid-19", Youtube veut augmenter son niveau de censure en supprimant (gras ajouté) :


"Les contenus qui prétendent faussement que les vaccins approuvés sont dangereux et provoquent des effets chroniques sur la santé, qui affirment que les vaccins ne réduisent pas la transmission des maladies ou le fait de contracter des maladies ou qui contiennent des informations erronées sur les substances contenues dans les vaccins seront supprimés".

Youtube à l’AFP, 29/09/2021

Compte tenu du caractère multi récidiviste d’une partie des industriels concernés (notamment Pfizer et Johnson & Johnson), avec plusieurs milliards de Dollars de condamnations à leur passif pour diverses fraudes (source ici), on se demande bien comment Youtube peut prétendre détenir toute vérité à ce sujet.

Sa politique s’apparente davantage à une question de contrôle qu’à une question sanitaire. La plateforme vidéo qui prétendait offrir une place à tout un chacun ("you") devient de plus en plus le relai de gouvernements qui font eux-mêmes la part belle à l’industrie pharmaceutique. En quelques sortes, "youtube" devient un peu "govtube".

Gageons que les personnes ciblées par cette politique de censure saisiront les tribunaux pour la confronter notamment à l’article 10 de la Convention européenne des droits de l’Homme.

Nous vous invitons à partager cette information, car trop peu de gens comprennent bien ce qu’il est en train de se passer en matière de libertés individuelles et de droits fondamentaux.

Pensez aussi à diffuser la pétition DejaVu pour donner du poids aux revendications qui y sont exposées.

.

Lire la pétition : [1]

---- Voir l’article sur le Parisien 1. Cliquez ici pour voir ce 1er article...
---- Voir l’article sur La Libre 2. Cliquez ici pour voir ce 2ème article...
---- Voir l’article sur Les Echos. 3. Cliquez ici pour voir ce 3ème article...

Le projet DejaVu n’est pas une simple pétition

Ce sont aussi des actions en justice

Nos actions collectives interviennent dans le cadre d’un procédé légaliste mais innovant pour lutter contre les risques liberticides causés dans le cadre du projet de "loi sanitaire".

Si vous faites partie des inscrits à l’action "Agir pour nos Libertés", vous recevrez par ailleurs nos emails pour le lancement des actions collectives.


4. Cliquez ici pour voir le nouveau nombre de pétitionnaires...

Notes

[1

Pétition

Transparence vaccins Covid-19

NOUS, citoyens conscients et informés – ayant déjà vu plusieurs scandales causés par Big Pharma – entendons rappeler quelques principes simples et incontestables, destinés à promouvoir l’intérêt de tous face à la Covid-19.

L’urgence de la lutte contre le coronavirus ne justifie pas toutes les dérogations. La nécessité de relancer la machine économique ne doit pas exposer la population à des effets secondaires indéterminés ou à des bénéfices incertains, lesquels ne peuvent être vérifiés que par la transparence des données.

La tentation des autorités de créer une obligation vaccinale, même par l’intermédiaire d’un passeport vaccinal, ne doit pas l’emporter sur les libertés publiques. Le secret – prétendument des affaires – et l’opacité des décisions prises par des autorités lointaines sont sources de questions légitimes et de vérifications nécessaires.

Face à une balance bénéfices-risques incertaine, pas question d’offrir aux fabricants de vaccins une impunité absolue. La transparence impose un accès direct aux données pour vérifier le bien-fondé des décisions arrêtées. Nos voix s’élèvent pour demander des comptes aux autorités européennes.

Il est nécessaire de donner aux citoyens et aux parlementaires européens l’accès :

Aux entiers dossiers d’autorisations de mise sur le marché dits AMM (conditionnelles) des vaccins, déposés notamment auprès de l’Agence Européenne du Médicament (EMA) ;
Aux contrats d’achat des vaccins passés entre la Commission européenne et les principaux fabricants de vaccin ;
Aux privilèges accordés aux fabricants pour voir leur responsabilité supportée par la collectivité si leurs produits étaient défectueux.

Nous ne sommes pas des cobayes. Avec nos familles, nous sommes les premiers concernés. Nous exigeons que ces éléments soient tous rendus publics. Faute pour la Commission européenne de jouer le jeu de la transparence, nous nous réservons le droit d’engager une action collective en Justice en vue d’obtenir les informations requises.

En tant que citoyens signataires de cette pétition, nous nous réservons également la possibilité d’agir collectivement en justice en vue d’être protégés contre une obligation vaccinale et notamment contre l’instauration d’un “pass sanitaire” conditionnant l’exercice de nos libertés fondamentales à une preuve de vaccination Covid-19.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL