Accueil > SOCIETE / DROITS et LIBERTES / POLITIQUE > Pourquoi les exportations de chênes en Chine paralysent la filière bois en (...)

Pourquoi les exportations de chênes en Chine paralysent la filière bois en Bourgogne-Franche-Comté

lundi 12 juillet 2021, par C3V Maison Citoyenne

Faut-il empêcher l’exportation de chênes français hors de l’Union Européenne ? La question suscite des tensions au sein de la filière bois en Bourgogne-Franche-Comté. Depuis le début de l’année 2021, la Chine est de plus en plus consommatrice de la matière produite dans les forêts françaises.

France3 Bourgogne Franche-ContéPublié le 12/07/2021
— 

La Chine est au cœur des préoccupations des professionnels du bois en France.
Alors que les scieries publiques du pays dénoncent les exportations massives de chênes issus de nos forêts privées vers la Chine, le Syndicat des Exploitants de la Filière Bois (SEFB) conteste le dispositif qui interdit les ventes de bois en dehors des pays membre de l’Union européenne pour les entreprises labellisées UE. Ce sont véritablement deux camps qui s’affrontent.

Depuis 2015, le label UE permet de réserver en priorité la production de chênes français aux entreprises locales et d’assurer une clientèle aux producteurs."On n’a rien à dire là-dessus. Donner une priorité à la France dans la vente de bois produits dans les forêts publiques, c’est indiscutable !", concède David Roy, délégué régional du SEFB en Bourgogne-Franche-Comté. Dans le détail, les sociétés souhaitant acquérir du bois ont des lots réservés sur le marché, mais à la condition d’adhérer au label et de respecter certaines conditions. Elles ne doivent notamment pas exporter hors de l’Europe une fois la matière transformée. Ce sont ces contraintes qui provoquent les critiques des exploitants privés de la filière du bois.
Lire la suite sur France3 fr

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL