Accueil > AGRICULTURE - ELEVAGE - OGM - BIO - NON BIO > Inf’OGM a besoin de votre soutien pour enquêter sur les OGM dans la santé (...)

Inf’OGM a besoin de votre soutien pour enquêter sur les OGM dans la santé humaine

mercredi 16 juin 2021, par C3V Maison Citoyenne

Cher(e) ami(e),

Depuis le début de l’année 2020, le contexte sanitaire a interpellé Inf’OGM : les vaccins seraient-ils une nouvelle porte d’entrée des OGM ?


Suite à des allègements de la législation européenne concernant les OGM, des vaccins génétiquement modifiés, qu’ils soient à ARN messager ou à ADN, sont massivement utilisés dans le but d’enrayer la pandémie de Covid 19. Ces vaccins, ultra majoritaires sur le marché, sont issus de l’ingénierie génétique, c’est à dire pour partie de la biologie de synthèse, et sont disséminés rapidement à très grande échelle.

Sont-ils réellement efficaces et peut-on maîtriser leurs effets ?

Forts de cette apparente tolérance de la population, certains estiment contradictoire de refuser les OGM dans l’agriculture et l’alimentation et de les accepter dans les vaccins. Ils en déduisent qu’il faudrait accepter les OGM végétaux et animaux (et humains !). Cette situation évoque les arguments présentés de longue date en faveur des OGM : résoudre la faim dans le monde, arrêter le réchauffement climatique ou guérir des maladies génétiques... À ce constat s’ajoute le projet de loi de bioéthique qui ambitionne d’autoriser les techniques de manipulation génétique sur embryons humains au nom de la lutte contre les maladies rares et les cancers.

La société civile, jusqu’alors opposée aux OGM, serait-elle prête désormais à les accepter ?

Ainsi, cette pandémie et le traitement qui en est fait suscitent à Inf’OGM des réflexions sur la science proposée, mais soulèvent également des questionnements éthiques et politiques afin de donner des éléments de débat sur les OGM à la société civile. La santé apparaît comme le cheval de Troie idéal pouvant permettre à leurs partisans de passer en force sur les OGM et d’inciter la société civile à accepter de facto les nouvelles techniques de modification génétique pour tous (végétaux et animaux). Pour faire la lumière sur ces tentatives, votre soutien nous est précieux !

Afin de mener à bien ces investigations, nous avons besoin de collecter 6000€, ce qui correspond à 20 jours de travail de l’un de nos journalistes.

Nous comptons sur vous !

Christophe Noisette, journaliste et rédacteur en chef à Inf’OGM

Annick Bossu et Hervé Le Meur, administrateurs d’Inf’OGM


SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL