Accueil > SOCIETE > SOCIETE > Greamme Allwright s’en est allé, pieds nu... Comme le démontre ce texte écrit (...)

Greamme Allwright s’en est allé, pieds nu... Comme le démontre ce texte écrit dans les années 70, c’était un précurseur de la decroissance

samedi 29 février 2020, par C3V Maison Citoyenne

Ballade de la désescalade ♪

Écouter la chanson ici :
https://www.deezer.com/track/2155370?utm_source=deezer&utm_content=track-2155370&utm_term=15764235_1582918965&utm_medium=web

Ecoutez la ballade

de la désescalade,
Il n’est pas trop tard pour commencer
Plus toutes ces salades
qui retardent
La venue du jour de clarté

Partons à la croisade de la désescalade
Avis à tous ceux qui veulent monter
Pour sortir de la panade, des frites et des grillades
Un peu moins chaqu’ jour, et c’est gagné

Tous les jours c’est la guerre des nerfs
Tous les jours sur cette bonne vieille terre
Sur les prairies de la Normandie
Les vaches mâchent et les vaches chient
Et dans les bistrots du vieux Paris
On en fait autant avec esprit
Dans les yeux où le rouge et le jaune se mêlent
On commente les tout’s dernières nouvelles

La douce sérénade, de la désescalade
Contre la fanfaronnade de l’absurdité
La désescalade, pourquoi est-ce qu’on tarde ?
Qu’est-ce qu’on attend pour commencer ?

Sorti en 1973 à l’Olympia

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL