Accueil > ► C3V Maison citoyenne - SOIREE PROJECTIONS / DEBATS > LES SOIREES RENCONTRE C3V Maison citoyenne vous invite au cinéma A. VARDA (...)

LES SOIREES RENCONTRE C3V Maison citoyenne vous invite au cinéma A. VARDA de Joigny le 19 septembre pour la projection du film " L’EPOQUE" suivi du débat.

samedi 31 août 2019, par C3V Maison Citoyenne

JEUDI 19 SEPTEMBRE 2019 à 19h45

LE FILM

"L’EPOQUE"

de Matthieu Bareyre

COUP DE CŒUR :

un documentaire lumineux sur Paris et les jeunes la nuit

C’est au cinéma A. Varda à JOIGNY
Suivi de l’habituel pot de l’amitié avec ses grignotages bio offert par le C3V Maison citoyenne ainsi que par les bons cœurs qui souhaitent participer avec des tartes salées ou sucrées...
Merci à l’avance

Synopsis.
C’est le cœur de l’été. On parle beaucoup d’amour, de révolte, du temps qui passe, de musique, de faits divers... Tout ce qui empêche la jeunesse de dormir. C’est le thème de "l’Époque", un premier long métrage tourné la nuit, à Paris, depuis les attentats de Charlie Hebdo jusqu’à l’élection présidentielle. Le documentaire de Matthieu Bareyre est en compétition officielle au Festival du film de Locarno.

Bande annonce

L’Époque est un film sur ceux qui ne dorment pas ou rêvent debout – au choix. Des étudiants, des fêtards, des chômeurs, des dealers, des intellectuels, des agents de propreté… Le documentaire fourmille de témoignages poignants, pas de politique en apparence, mais un message fort qui vient des tripes. 2015, 2016, 2017, c’est quoi l’époque déjà ?

« Il y a le Paris de l’après-Charlie, son ordre et son esprit.

Et il y a les jeunes qui sortent la nuit.

Je me demande ce qui les empêche de dormir ».

.

Image tirée du film...

.

Image tirée du film...


LES CRITIQUES :
Télérama
Critique Les jeunes la nuit et sans filtre dans “L’Époque”, un documentaire brut et poétique. Un panel sociologique d’une pluralité inédite dont la parole, aussi rare que précieuse, surprend par sa franchise et sa lucidité.

Micro-critique de lebateausobre
L’immense émotion où nous laisse L’Epoque, qui trace coûte que coûte son sillon audacieux, n’a rien d’un leurre : foudroyant film politique.

La Croix
De ce tourbillon dont on se demande au début où il nous emmène avant de se laisser porter avec ravissement de rencontre en surprise, le spectateur sort avec une indéniable et vivifiante énergie. Celle de la jeunesse de notre époque.

Paris Match
Un premier film fiévreux qui déjoue les clichés.

L’Humanité
Le cinéaste ne dissimule pas les manques, et ne maquille pas les contradictions. Il découvre au fur et à mesure un temps exogène et, s’il pensait appréhender un impalpable pour nous le restituer en vision, il se résout à nous plonger dans cette « eau-de-vie » qui brûle et enivre tout jusqu’à nos veines.

Les Fiches du Cinéma
Préférant l’observation à la démonstration, "L’Époque" est une balade nocturne édifiante et lumineuse.
.

Image tirée du film...

avec

Répondre à cet article

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL