Accueil > ENVIRONNEMENT > ENVIRONNEMENT : PETITIONS MAIL & COURRIERS... > PETITION - interdisons l’épandage de pesticides à côté des habitations

PETITION - interdisons l’épandage de pesticides à côté des habitations

mercredi 17 juillet 2019, par C3V Maison Citoyenne

INTERDISONS L’ÉPANDAGE DE PESTICIDES À CÔTÉ DES HABITATIONS

Bonjour,

l’ADENY attire notre attention sur une pétition qui devrait vous intéresser.

https://www.fne.asso.fr/actualites/pétition-interdisons-lépandage-de-pesticides-à-côté-des-habitations

nous demandons l’interdiction des épandages de pesticides à proximité des habitations.

Pour le demander, il suffit de signer la pétition par ici :

https://www.fne.asso.fr/actualites/pétition-interdisons-lépandage-de-pesticides-à-côté-des-habitations

Pour avoir un aperçu des enjeux, France Nature Environnement a réalisé un article plus complet. Il met notamment en lumière les résultats d’une étude, menée par FNE 82 révélant que les riverains de vergers, sur deux communes enquêtés, ont 2,5 fois plus de cancers ayant un lien probable avec les pesticides. Pour le lire, c’est ici > https://www.fne.asso.fr/actualites/pesticides%C2%A0-des-cancers-plus-fréquents-chez-des-riverains-de-vergers

Merci par avance pour votre mobilisation et belle journée à vous.

Se détendre en famille dans son jardin, respirer l’air frais de la campagne… puis être aspergé d’un pesticide qui pique les yeux et gratte la gorge. Cette situation, des milliers de Français·es l’ont déjà vécue car ils et elles vivent à côté de champs traités. Aucune distance minimale ne les sépare de ces traitements et pourtant...

Pourtant, l’utilisation de pesticides est à la hausse depuis plus de 10 ans en France (+12,4 %) et les preuves de leurs impacts toxiques sur la santé ne cessent de s’accumuler.

Pourtant, une étude récente de France Nature Environnement Tarn et Garonne, organisée par un ancien chef de service en hématologie, révèle que, sur les deux communes de l’enquête, les riverains de vergers ont davantage de cancers que la moyenne nationale.

Pourtant , le scandale du métam-sodium, pesticide hautement toxique, a conduit récemment à l’intoxication de 80 personnes près d’Angers.


Pourtant, il est attesté que les agriculteurs et agricultrices épandant des pesticides ont davantage de risques de développer certaines pathologies cancéreuses ou neurologiques telles que la maladie de Parkinson.

Pourtant, des centaines de milliers de personnes ont rejoint L’APPEL DES COQUELICOTS pour demander une sortie rapide des pesticides.

Il est temps d’exiger le droit de vivre #LoinDesPesticides :


signez la pétition pour que soient enfin définies des Zones de Non Traitement de pesticides à proximité des habitations qui permettent réellement de protéger la santé des voisin·es des parcelles traitées.

.


.


.

Pour le droit de vivre #LoinDesPesticides

https://www.fne.asso.fr/actualites/...

SIGNEZ LA PÉTITION


Monsieur le Président de la République, Monsieur le Ministre de la Transition Ecologique et Solidaire, Monsieur le Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Madame la Ministre de la Santé,

Je vous appelle solennellement à respecter notre droit de vivre loin des pesticides. Je vous demande d’interdire les épandages à proximité des habitations ainsi que des zones naturelles remarquables grâce à des zones de non traitement qui permettent de protéger réellement la santé des voisin·es des parcelles traitées. Ces pesticides polluent l’eau, l’air, les sols. Ils nuisent fortement à la biodiversité et à notre santé. Au lieu de diminuer, leur usage n’a pas cessé d’augmenter en France ces 10 dernières années.

Les populations vivant à proximité des zones agricoles sont particulièrement exposées. Vous n’êtes pas sans connaître les nombreuses études dont le rapport de l’INSERM qui reconnaissaient, dès 2013, un lien entre l’exposition aux pesticides des agriculteurs et le développement de certaines pathologies cancéreuses, neurologiques (maladie de Parkinson, maladie d’Alzheimer, troubles cognitifs...) et certains troubles de la reproduction et du développement.

Souvenez-vous de l’intoxication de 80 personnes près d’Angers suite aux épandages de Metam-Sodium. Lisez l’étude récente de France Nature Environnement Tarn et Garonne montrant des taux anormalement élevés de pathologies chroniques graves dans les populations vivant à proximité des cultures traitées. Ces données soulignent l’impérieuse nécessité d’instaurer immédiatement des zones de non traitement aux pesticides à proximité des habitations, qui protègent les populations et d’entamer un changement profond des pratiques vers une agriculture sans pesticides.

Monsieur le Président de la République, Monsieur le Ministre de la Transition Ecologique et Solidaire, Monsieur le Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Madame la Ministre de la Santé, je compte sur votre mobilisation pleine et entière pour protéger la santé de vos concitoyens et préserver la biodiversité indispensable à notre survie à long terme.

(...)


Pour avoir un aperçu des enjeux, France Nature Environnement a réalisé un article plus complet. Il met notamment en lumière les résultats d’une étude, menée par FNE 82 révélant que les riverains de vergers, sur deux communes enquêtés, ont 2,5 fois plus de cancers ayant un lien probable avec les pesticides. Pour le lire, c’est ici >

https://www.fne.asso.fr/actualites/pesticides%C2%A0-des-cancers-plus-fréquents-chez-des-riverains-de-vergers



.
.
.
.
.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL