Accueil > 💀 Pisseurs et Pisseuses Involontaires de Glyphosate (89) > COUP DE CHAPEAU AUX 70 VOLONTAIRES QUI ONT PARTICIPE A L’OPERATION " J’AI (...)

COUP DE CHAPEAU AUX 70 VOLONTAIRES QUI ONT PARTICIPE A L’OPERATION " J’AI DES PESTICIDES DANS MES URINES " LE 27 AVRIL 2019 DERNIER - - LES ECHOS DE LA PRESSE !

mardi 30 avril 2019, par C3V Maison Citoyenne

UN GRAND BRAVO AUX 70 VOLONTAIRES PRÉSENTS À CETTE SÉANCE de PRÉLÈVEMENT QUI A EU LIEU À JOIGNY CE SAMEDI 27 AVRIL À LA PISCINE INTERCOMMUNALE DU JOVINIEN

" J’ai des pesticides dans mes urines… Et toi ? " Campagne nationale d’analyse et de recherche de glyphosate

AVEC UNE SOIXANTAINE D’INSCRITS AU DEPART ET DES VOLONTAIRES DE DERNIERE HEURE , LE QUOTAT ETAIT REMPLI EMPLEMENT

BRAVO et MERCI à TOUTES et à TOUS

ECHOS DANS LA PRESSE :




.


Ce samedi 27 avril 2019, à la piscine de Joigny, 70 personnes ont répondu à l’appel du Collectif d’action des trois vallées. L’association invitait à faire analyser ses urines, afin de déterminer d’éventuelles traces de pesticides. Les résultats seront connus dans un délai de trois semaines.

Les premiers sont arrivés à 6 heures du matin, samedi 27 avril 2019, à la piscine intercommunale de Joigny. Pas en vue d’enchaîner les longueurs dans le grand bassin, non. Mais pour faire pipi. Pour faire pipi dans un tube, comme au laboratoire d’analyses, comme dans le cadre de la visite médicale du travail. Pourquoi ?? Pourquoi cette motivation de la part de 70 personnes, dont une fillette de cinq ans ??
En présence d’huissiers de justice

Basé à Senan (Jovinien), le Collectif d’action des trois vallées (C3V) relayait une campagne nationale, partie d’Ariège en 2018, visant à démontrer que le glyphosate - herbicide utilisé massivement dans l’agriculture, soupçonné d’être cancérigène - est présent dans le corps de tout citoyen. Les urines seraient en effet les principaux marqueurs de notre ingestion quotidienne de pesticides.

L’opération, à laquelle la rédaction de Joigny de L’Yonne républicaine a participé, s’est déroulée de 6 à 9 heures en présence d’huissiers de justice. On vous raconte.
Échantillons scellés

Quelques coups de fil aux organisateurs, la veille du reportage - lesquels ont souhaité rester discrets en communiquant a minima avant l’opération afin qu’elle se déroule dans les meilleures conditions - et hop, le rendez-vous est pris, pour moi la journaliste, à 8 heures tapantes, samedi.

Le département de l’Yonne, pas un si mauvais élève en matière d’utilisation de pesticides

Pour bien faire, je n’aurais pas dû faire pipi après minuit. Pour bien faire aussi, il fallait zapper le petit-déjeuner. Sauf que, question de retenir le premier pipi du matin, je n’ai pas été une bonne élève… Tant pis, me glissera le collectif. Je ne suis pas la seule. Des « pisseuses et pisseurs involontaires » de glyphosate comme dit la campagne nationale sont venus spécialement de Puisaye et de Clamecy en voiture. Alors ils ont craqué, forcément. Il suffira juste de le signaler sur la fiche de renseignements. Que je remplis. Nom, prénom, adresse. Je présente ma carte d’identité. Habitudes de vie, taille, poids, âge, nombre de cigarettes quotidiennement grillées : je réponds à tout.

Et me voilà, obligatoirement en « slip et soutif » devant un huissier - féminin - dans les vestiaires des femmes. C’est mon tour. On me tend un tube étiqueté avec mon numéro de dossier. Direction les toilettes. Dans la foulée, le tube est scellé, rangé avec des dizaines d’autres échantillons. C’est fini. Séance rhabillage et papotage dans les vestiaires, avant un petit café.
Les analyses réalisées en Allemagne

L’ambiance, dans les couloirs, est bon enfant. Amicale, même. Tout le monde se tutoie. Des affiches, de la documentation sont à disposition. Les résultats provoqueront-ils une prise de conscience ?? Feront-ils que je ferai davantage attention à ma santé, à celle de mes enfants ?? Je vous dirai. En attendant, c’est vrai… Je cogite.

Sophie Thomas
sophie.thomas@centrefrance.com

Les résultats. C’est le Collectif d’action des trois vallées (C3V) qui recevra les résultats et les communiquera, d’ici un délai de trois semaines. Les échantillons d’urine, scellés, auront auparavant été analysés par le laboratoire BioCheck, en Allemagne.

Le but de l’opération est, une fois que les résultats seront connus, de porter plainte contre les fabricants et décideurs qui autorisent ces pesticides. À Joigny, environ 80 % des personnes présentes samedi ont annoncé leur intention de le faire. À noter, enfin, que la participation était payante, de l’ordre de 85 ou 135 € par personne en fonction du souhait, ou non, de porter plainte. Des dons ont permis de financer les frais d’huissiers et un fonds de solidarité était ouvert
.

Texte Yonne Républicaine




Renseignements :
— 07 81 22 49 79
—  06 42 28 20 01
—  06 71 00 52 78

Comment les prélèvements vont-ils se dérouler ?


- Début de la séance à 6h, clôture à 9h précises.
- Être à jeun depuis minuit (repas, boisson et tabac).

- Les analyses portent sur les premières urines,
donc pas de pipi avant (ou pipi partiel si vous en êtes capables), on s’adaptera pour les tout petits. Si,
malencontreusement cela devrait survenir, il faudra signaler dans le questionnaire mode de vie, le temps écoulé
depuis les dernières urines.

Avec plainte :

les prélèvements se font sous contrôle d’huissière et d’huissier.
- Pièce d’identité obligatoire (CNI, passeport, permis de conduire, etc.)
- Suivre le parcours numéroté :
- Au sortir du vestiiaire, Il sera possible d’utiliser un peignoir, chaussettes et/ou tongs qu’il faudra retirer avant d’accéder aux toilettes en sous-vêtements ou maillot de bain et pieds nus.
Un petit déjeuner convivial sera servi sur place dès le prélèvement fait. Nous serons présent-e-s dès 5h sur place. Vous
pouvez nous contacter par téléphone dès 5h30 pour tous problèmes :
07 81 22 49 79 06 42 28 20 01 06 71 00 52 78


Les inscriptions continuent à la mairie de SENAN.
Nous avons dépassé la soixantaine !
Les dons ont permis de finance en totalitér les frais d’huissier pour tous.
Le coût maximal de l’analyse est désormais de moins de 85 €.

À J-8, le FONDS de SOLIDARITE était alimenté à hauteur de 400€.

Ainsi, le prix de l’analyse peut être réduit pour certains.

Si vous connaissez des candidats qui pourraient être concernés, parlez-en autour de vous afin de leur permettre de s’inscrire.

1) il est encore temps de s’inscrire pour que cette séance fonctionne pleinement ; on peut accueillir jusqu’à 70 personnes.
2) on peut faire un don même si l’on fait pas le test soi-même ! (défiscalisé comme pour ND de Paris)
3) au-delà de connaître notre taux de concentration de glyphosate dans les urines, il s’agit de porter plainte afin que cette campagne participe à la vigilance citoyenne en dénonçant l’incurie des pouvoirs publics et l’irresponsabilité des fournisseurs de pesticides.
Il semble peu probable d’envisager une séance à Tonnerre, ni ailleurs pour l’instant.

FAISONS DE CELLE DE JOIGNY UNE RÉUSSITE.

Et s’il n’y en n’a qu’une ce sera celle-là !


Bulletin d’inscription, de dons et renseignements


Tous les dons sont les bienvenues.
- C3V MAISON CITOYENNE EST UNE ASSOCIATION RECONNUE D’UTILITÉ GÉNÉRALE -
DANS CE CADRE, VOUS BÉNÉFICIEZ D’UNE RÉDUCTION D’IMPÔT ÉGALE À 66% DU TOTAL DES VERSEMENTS DANS LA LIMITE DE 20% DU REVENU IMPOSABLE DE VOTRE FOYER.

Le glyphosate est une molécule créée par l’homme et impossible à trouver naturellement dans l’environnement. C’est l’un des composants actifs du RoundUp par exemple.

Dans toute la France, des centaines de citoyens, en lieu et place des institutions sanitaires d’État, ont réalisé des analyses d’urine à la recherche de traces de glyphosate, preuve de notre consommation quotidienne de pesticides.

100% des analyses sont positives.

Ces milliers d’analyses permettront à ceux qui le souhaitent de porter plainte contre les fabricants et les décideurs qui autorisent ces pesticides.

Un procès national portera nos plaintes et plaidera en vue de l’interdiction de ces produits toxiques.

Participez à cette action citoyenne et juridique, faites analyser votre taux de glyphosate !

Quelques informations pratiques
- Le prélèvement se fait le matin entre 6h et 9h, à jeun strict.
- Le coût de l’analyse seul est de 85€.
- Le coût de l’analyse avec plainte est de 135€. (incluant frais d’huissiers).
.

Pour baisser le prix de la globalité qui se monte par personne à 135€ par personne, vous pouvez aider en faisant un don déductible des impôts

Pour cela vous pouvez adresser votre contribution par chèque à l’ordre de :

"C3V Maison citoyenne" en indiquant au dos du chèque « campagne glyphosate » ainsi que votre nom à l’adresse suivante

 :

RECU IMPOTS :
Pour les personnes souhaitant participer aux analyses (au moins) le paiement se fera sur place et le reçu pour vos impôts vous sera délivré par la même occasion par notre trésorier.
Pour les dons par courrier, le reçu vous sera envoyé par courrier postal

.
Texte de la page ci-dessus à copier si besoin

.





.




Voir l’article précédent ICI

Documents joints

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL