Accueil > ► C3V MAISON CITOYENNE > Bibliothèque > Laurent GRISEL - "2007" samedi 16 septembre à la librairie Le Millefeuille à (...)

Laurent GRISEL - "2007" samedi 16 septembre à la librairie Le Millefeuille à Clamecy

vendredi 1er septembre 2017, par C3V Maison Citoyenne

Bonjour,
Vous connaissez peut-être la librairie Le Millefeuille, à Clamecy ? Elle est en haut de la ville, dans une maison à pans de bois, et c’est certainement une des plus riches à visiter, on y fait toujours des découvertes.
Ce sera un plaisir de vous y rencontrer samedi prochain 16 septembre à 17h30.
j’y ferai une rapide présentation de 2007, lirai quelques passages, et nous aurons le temps de conversations et dédicaces.

Nous célébrerons une sorte d’anniversaire. En effet, il y a dix ans, le système économique dominant, le capitalisme dans sa version financière, donnait ses premiers signes visibles d’effondrement. Vendredi 14 septembre 2007, la Banque d’Angleterre devait fournir d’urgence des fonds la huitième banque du pays, Northern Rock, ce qui provoquait un mouvement de panique parmi les déposants, ceux-ci faisant la queue pour retirer leurs économies dans les rues de Londres et d’autres villes. Le samedi 15 septembre, aux États-Unis, Bank of America achètait Merryl Lynch, une des plus grosses banques d’affaire et de dépôt, une institution, victime de ce qu’on appelait déjà, appellation mensongère, "la crise des subprimes".

2007

deuxième volume du Journal de la crise de 2006, 2007, 2008, d’avant et d’après ne se limite cependant pas aux aspects financiers de l’effondrement en cours. Vous trouverez aussi dans ce Journal d’enquête l’élection d’un président d’extrême droite en France, ma découverte de l’ampleur de l’économie invisible (celle des produits dérivés et de la spéculation) et de son emprise sur l’économie visible (ne croyez pas que vous connaissez déjà le sujet...), l’assassinat de Benazir Bhutto au Pakistan, les luttes et désespoirs ouvriers, les conséquences des dérèglements climatiques sur la vie humaine et non humaine, autant de fils qui sont suivis et noués, mis en rapports, au cours de cette année charnière.

Bien cordialement,

Laurent Grisel

- " L’écriture du journal, fine, régulière, dont l’objet n’est rien de moins que la compréhension d’un monde en fusion, recèle des moments plus sereins de vie personnelle : voyage au Japon, notes prises le long de l’écriture de livres en gestation, parmi lesquels le Journal lui-même dont l’architecture commence à prendre forme. Un geste politique, sensible, littéraire et citoyen. " (note de l’éditeur)

-  " Voici un journal intellectuel précieux parce que rare : non pas intellectualiste, mais habité par le monde social au travers de l’actualité internationale. (...) Les entrées du Journal sont regroupées dans des rubriques aux titres parfois paradoxaux : "Ce qui marche, dans le capitalisme, c’est le communisme" (...) Dans ce journal critique abondent les saillies satiriques (...) ou subtilement polémiques (...) mais ce qui en fait surtout le prix, ce sont ses analyses des stratégies du pouvoir (...)." (Fabrice Thumerel, Libr-critiq)

- Des extraits du livre et des entretiens avec Christian Limousin lors d’une rencontre à la Maison Jules Roy (Vézelay), et avec Yannick Petit, animateur de l’émission "Wagon-Livre", sur Radyonne : http://yannickpetit.fr/press/?p=4466

- Un entretien avec la rédaction de YonneLautre sur le Journal de la crise et ses rapports avec d’autres textes : http://yonnelautre.fr/spip.php?article7470

Répondre à cet article

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL