Accueil > ENVIRONNEMENT > ENVIRONNEMENT : PETITIONS MAIL & COURRIERS... > LES NEONICOTINOÏDES : SIGNONS AVEC GREENPEACE + ELECTION...

LES NEONICOTINOÏDES : SIGNONS AVEC GREENPEACE + ELECTION...

vendredi 10 mars 2017, par C3V Maison Citoyenne

LES NEONICOTINOÏDES

ne sont pas l’apanage de POLINIS !!!

Le 28 février 2017

Dans le cadre de la loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages adoptée l’été dernier, le Ministère de l’environnement a ouvert une consultation publique relative à un projet de décret sur les néonicotinoïdes.

Pour rappel, cette loi interdit tous les usages, de tous les néonicotinoïdes à compter de 2018 (avec, cependant, des dérogations possibles jusqu’en 2020). Le décret d’application, actuellement en consultation, vise à détailler cette interdiction, notamment la liste des pesticides néonicotinoïdes concernés.

Or, le projet de décret omet deux néonicotinoïdes : le sulfoxaflor et la flupyradifurone. Ces deux substances sont relativement récentes et les industriels des pesticides cherchent à les garder en dehors de la catégorie des néonicotinoïdes qui a désormais mauvaise presse. Or, il ne fait pas de doute que ces deux substances sont des pesticides néonicotinoïdes (comme cela est expliqué dans un document publié par le Pesticide Action Network).

Le message à faire passer est simple : il faut que tous les néonicotinoïdes – y compris le sulfoxaflor et la flupyradifurone – fassent partie du décret d’application. Ces pesticides tueurs d’abeilles sont extrêmement nocifs pour les pollinisateurs, mais pas seulement (lire à ce sujet : Pesticides néonicotinoïdes : les pollinisateurs ne sont pas les seuls à être menacés)

Vous avez jusqu’au 14 mars pour participer à la consultation publique et vous exprimer sur le sulfoxaflor et la flupyradifurone en laissant un message sur le site du Ministère de l’environnement.

Élection présidentielle : demandez le programme !

Quelles sont les propositions des différent-e-s candidat-e-s sur l’environnement ? Avec l’entrée dans la dernière ligne droite de la campagne, nous choisissons de nous adresser directement à vous, lecteurs et lectrices, pour vous donner notre éclairage sur les composantes écologiques des différents programmes et faire émerger certaines questions qui fâchent.

Nous voulons aussi porter dans le débat public, seuls ou avec nos alliés de la société civile, des thématiques encore trop peu débattues à nos yeux.

Contrairement aux précédentes élections, nous avons choisi de ne pas interpeller les candidat-e-s pour décrocher d’hypothétiques promesses. L’expérience du quinquennat qui s’achève nous en a dissuadés. Nous avons en revanche opté pour un rendez-vous hebdomadaire avec vous, grâce à une newsletter pensée pour vous donner des éléments d’information sur la façon dont l’écologie est traitée dans les débats.

Cette newsletter sera également l’occasion de vous donner la parole, ainsi qu’à d’autres acteurs de la société civile engagés, comme nous, à défendre nos valeurs et convictions et à construire un projet de société juste et solidaire, pour nous et pour la planète.

EN SAVOIR PLUS →

Voir le nouveau site de Greenpeace

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL