Accueil > ASSOCIATIONS - ONG. > INFOS ASSOCIATIVES REGROUPEES - LOCALES, NATIONALES, INTERNATIONALES... > ► INFOS ASSOCIATIVES LOCALES - NATIONALES ET INTERNATIONALES RESUMEES - du (...)

► INFOS ASSOCIATIVES LOCALES - NATIONALES ET INTERNATIONALES RESUMEES - du 27 février au 7 mars - avec remises à jour toute la semaine

dimanche 26 février 2017, par C3V Maison Citoyenne

Vous trouverez regroupées ici les nouvelles des associations locales, nationales et internationales en bref avec tous les liens utiles.

Les articles sont ajoutés au fur et à mesure de leurs arrivées dans la semaine correspondante - N’hésitez donc pas à y revenir chercher les nouveautés


En cette période d’élections présidentielle et législatives, nous croyons en la force d’une mobilisation citoyenne qui donnera une voix à nos propositions pour lutter contre toutes les causes de la faim dans le monde.

Aujourd’hui, nous vous invitons à faire le pari de la solidarité. Parier qu’un monde plus solidaire peut exister, c’est lutter :

pour la souveraineté alimentaire et la justice climatique
pour les droits des migrant-e-s
pour la régulation des multinationales
et contre la fraude et l’évasion fiscales.

Il est temps d’agir collectivement et de relever le pari de la solidarité.

C’EST DORÉNAVANT POSSIBLE
EN QUELQUES CLICS
SUR
MONPARI2017.ORG

Ce nouveau site internet vous permet de diffuser nos propositions, de partager à vos ami-e-s des vidéos et des infographies sur les réseaux sociaux.

Avec nous, participez à des défis solidaires et interpellez les candidat-e-s aux élections.



PETITION pour défendre et internationaliser la loi belge sur les fonds vautours

Nous, signataires, soutenons la loi belge sur les fonds vautours et demandons au gouvernement belge d’encourager les autres États à adopter des législations équivalentes afin d’empêcher les spéculateurs de faire des profits sur le dos des populations à travers le monde.
Les fonds vautours sont des sociétés privées qui rachètent des dettes publiques d’États insolvables à des prix bradés, refusent délibérément de participer aux restructurations de dettes et engagent des procédures judiciaires contre ces États dans l’objectif d’obtenir le paiement de la valeur d’origine de la dette majorée d’intérêts, de pénalités et d’éventuels frais de justice. Les profits qu’ils engrangent sont exorbitants puisqu’ils représentent en moyenne trois à vingt fois leurs « investissements » ; ce qui équivaut à des rendements de 300% à 2000 %

PETITION


À la une


Maintien de l’ordre

« Affaire Théo » : les violences et sévices sexuels perpétrés par des policiers sont-ils exceptionnels


Warda Mohamed
Le « viol avec matraque » dont est accusé un policier sur Théo L., un jeune aulnaysien de 22 ans, a suscité la réprobation de toute la classe politique, mise à part l’extrême-droite. Si elles demeurent rares, les violences avec sévices sexuels perpétrées (...)

Décrypter

Europe forteresse

Migrants, Schengen, terrorisme : comment le complexe militaro-industriel européen prospère sur la peur

22/02/2017 Guillaume Pitron

L’afflux de migrants ? Un terrain de jeu pour tester de nouvelles technologies, des barrières « intelligentes » aux chiens robots en passant par les (...)

|

Guerre des gauches

« Si nous y allons avec trois candidats, ou même deux, aucun n’a de chances d’aller au second tour »


20/02/2017 Barnabé Binctin
A la tête d’une liste d’alliance de la gauche écologiste et de citoyens, Eric Piolle est élu maire de Grenoble en mars 2014. Depuis, la ville reste un (...)

Energie

Nucléaire : comment s’assurer que les citoyens ne payeront pas une nouvelle fois pour les déchets radioactifs ?


15/02/2017 Rachel Knaebel
EDF ne mettrait pas suffisamment d’argent de côté pour financer le démantèlement des centrales nucléaires vieillissantes et pour correctement gérer les (...)

Résister

« Tous entrepreneurs » ?

Chauffeurs Uber : au volant avec les prolétaires 2.0, « entrepreneurs » pour 3,5 euros de l’heure


23/02/2017 Ludo Simbille
Ils travaillent plus de 60 heures par semaine et gagnent moins que le Smic. Ce sont les chauffeurs VTC. Ils seraient autour de 20 000 en France. (...)

Accueil

Dans un village de la Loire, la haine et les clichés submergés par une vague de solidarité avec les migrants


21/02/2017 Sophie Chapelle
En septembre 2016, l’annonce de l’ouverture d’un centre d’accueil et d’orientation pour réfugiés, en plein centre du village de Valfleury, dans la (...)

Conditions de travail

Dans les magasins Primark, des salariés pressurés, surveillés, terrorisés


13/02/2017 Laurent Maurel
La chaîne de vêtements et de textile Primark ouvre de plus en plus de boutiques en France. La marque est réputée pour le bas coût de ses produits. Elle a aussi été sous le feux des projecteurs lors de l’effondrement de l’usine textile du Rana Plaza, au Bangladesh, qui a fait plus d’un millier de morts. Moins connues sont les conditions de travail de ces vendeurs, ici, en France. Le magazine professionnel du secteur Boutique2Mode a récolté les témoignages d’employés à travers le pays. Constat : entre (...)

Inventer

Ressources naturelles

Eviter le dépôt de bilan planétaire

Beaucoup d’autres articles ICI

Campagne internationale pour la levée immédiate de toutes les sanctions politiques et économiques contre le Zimbabwe


En 1980, le peuple du Zimbabwe a arraché son indépendance nationale et sa souveraineté au prix d’une âpre lutte de libération. « Tout homme a le droit de décider de son propre destin » (Zimbabwe), chantait à l’époque Bob Marley à Harare...

Pour mener à bien leur libération nationale, au début des années 2000, les paysans pauvres et sans terre du Zimbabwe ont décidé de reprendre leurs terres aux propriétaires fonciers.

Pour cette raison, au début des années 2000, des sanctions politiques et économiques ont été imposées au Zimbabwe par l’administration des États-Unis avec le soutien de la Grande-Bretagne et de la France.
Cher(e)s Camarades,

Veuillez trouver ci- joint l’appel Zimbabwe avec les premiers signataires aux USA, en Grande Bretagne et en France

Merci pour votre signature
Hands of Zimbabwe
FR.pdf






Exigez plus de votre banque !

Nous avons mis votre banque à l’épreuve… et le résultat n’est pas beau à voir !

Les banques, comme les grandes entreprises, font partie intégrante de nos vies. A elles seules, les grandes banques françaises gèrent ainsi une manne colossale de près de 7 000 milliards d’euros d’actifs. Cet argent déposé ne dort pas pour autant : quel contrôle avons-nous sur les pratiques des banques et sur ce qu’elles font de notre argent ? Pour le moment, aucun.

Et derrière les beaux discours, les scandales se multiplient : évasion fiscale avec les Panama Papers, soutien à l’oléoduc Dakota Access Pipeline : il est nécessaire d’exercer un contrôle citoyen sur nos banques et de faire pression pour qu’elles améliorent leurs pratiques.

C’est notre devoir en tant que citoyen-ne et c’est l’objectif de l’initiative Fair Finance qui vous donne la parole pour faire pression sur les banques !


Pour agir sur les injustices et les causes structurelles de la pauvreté, réguler le secteur financier est une nécessité.

Découvrez nos évaluations des pratiques des principales banques françaises sur des enjeux essentiels : politique climatique, respect des droits humains, fiscalité, protection de l’environnement…

Découvrez les notes de votre banque

Des politiques d’investissement justes et responsables permettraient de prendre le chemin d’une économie durable, au service de l’intérêt général. Mais pour cela, comme pour chacun de nos combats, votre engagement fera toute la différence.

Dès aujourd’hui, exigez plus de votre banque !

Merci pour votre soutien et votre mobilisation !

Marion Cosperec
Pour l’initiative Fair Finance

Répondre à cet article

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL