Accueil > INFO - COP 2015/16/17/18... > Nous demandons la levée immédiate de l’assignation à résidence des militants (...)

Nous demandons la levée immédiate de l’assignation à résidence des militants liés à la COP21 dont celle de Joël Domenjoud,

jeudi 3 décembre 2015, par C3V Maison Citoyenne

Levée immédiate de l’assignation à résidence des militants !


Vous pensiez que l’état d’urgence ne visait que les personnes soupçonnées de lien avec le jihadisme ? Hélas les autorités l’utilisent pour faire taire les militants écologistes à l’approche de la COP21.

De nombreuses perquisitions administratives les visant viennent d’avoir lieu.

Joël par exemple, membre du service d’aide juridique de la Coalition climat qui regroupe 130 ONG vient d’être assigné à résidence.

C’est de l’intimidation contre l’ensemble des citoyens engagés !

L’état d’urgence, mesure exceptionnellement votée pour nous protéger de nouvelles attaques terroristes, est détournée pour museler les contestations de la société civile.
C’est un abus grave. Mais si nous sommes des milliers à réagir nous pouvons l’arrêter !

Non, les militants ne sont pas des terroristes !

Signez cette pétition pour demander la levée immédiate de l’assignation à résidence de Joël Domenjoud et des autres militants et l’application stricte des mesures de l’état d’urgence à la traque des terroristes djihadistes et non à faire taire la contestation de la société civile !


- - - - - - Sources - - - - - - -

« Le ministre de l’interieur perd ses nerfs, confond et assimile le mouvement associatif au terrorisme » - Ligue des Droits de l’Homme - 26 novembre 2015

« Etat d’urgence : un militant écologiste assigné à résidence en pleine COP21 dénonce une mesure d’"intimidation" » - FranceTV Info - 27 novembre 2015

« Etat d’urgence : recours contre l’interdiction de manifester » - Médiapart - 26 novembre 2015

« Des militants du climat perquisitionnés et assignés à résidence » - Médiapart - 27 novembre 2015

« Etat d’urgence : perquisitions et assignations dans les milieux zadistes et alternatifs » - Le Monde - 27 novembre 2015



PÉTITION

à Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur :

A la veille de l’ouverture de la conférence internationale sur les dérèglements climatiques, les instruments exceptionnels de l’état d’urgence se retournent contre la société civile !

Nous demandons la levée immédiate de l’assignation à résidence des militants liés à la COP21 dont celle de Joël Domenjoud, membre du conseil juridique de la Coalition climat, organisation qui fédère les ONG mobilisées autour de la Conférence sur les dérèglements climatiques (COP21).

Nous demandons également l’application stricte des mesures de l’état d’urgence à la traque des terroristes et non à faire taire les contestations de la société civile !

Répondre à cet article

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL