Accueil > ► C3V Maison citoyenne - SOIREE PROJECTIONS / DEBATS > C3V Maison citoyenne - > Laurent GRISEL - RENDEZ-VOUS - ŒUVRES ECRITES & VIDEOS > RENDEZ-VOUS - Lectures publique - Débats - avec Laurent GRISEL. > LECTURE PUBLIQUE - Laurent GRISEL : Mardi 10 novembre, Peter Weiss : " (...)

LECTURE PUBLIQUE - Laurent GRISEL : Mardi 10 novembre, Peter Weiss : " quelqu’un aux épaules étroites était blotti dans un fauteuil profond "

dimanche 1er novembre 2015, par C3V Maison Citoyenne


Bonjour,
Pour commencer, mes excuses, c’est fort tard que je vous envoie cette invitation - mais ces derniers jours furent bien pris, pour contribuer à quelques-unes manifestations indiquées dans cette lettre, en post scriptum et aussi par des corrections d’épreuves : de Climats qui paraît le 24 novembre, de la deuxième édition de 2006 et de la deuxième édition de Un Hymne à la paix (16 fois) qui paraissent le 18 novembre. Promis, je vous enverrai l’invitation plus tôt la prochaine fois.

Nous nous retrouvons mardi prochain, le 10 novembre à 19h00, pour un nouvel épisode de la lecture du roman de Peter Weiss, L’Esthétique de la résistance, à Joigny, dans la chaleureuse librairie Bis repetita, au 41 rue Gabriel Cortel.

Ce roman est composé de blocs de prose continue, sans paragraphes, et c’est un avantage de la lecture à voix haute que de vous y faire entrer et circuler, et laisser l’imagination faire son travail, passant sans heurt des détails les plus précis aux panoramas les plus larges. Chacun de ces blocs est l’équivalent cinématographique d’un plan, ou théâtral d’une scène - deux arts, le cinéma et le théâtre, que Peter Weiss a pratiqué intensément.
La première scène est celle de la rencontre entre le narrateur et la fille d’Ossietzky, le journaliste pacifiste, prix Nobel de la paix 1936, emprisonné par le régime nazi pour avoir publié des révélations sur le réarmement clandestin de l’Allemagne. Elle s’appelle Rosalinde, et c’est la première fois, dans ce roman, que le prénom d’un personnage est prononcé.
Dans la deuxième scène, nous suivons avec le narrateur, Rogeby le matelot, Lindner l’infirmière et Bischof la militante du Komintern, cartes déployées dans la chambre de Rogeby, les préparatifs diplomatiques de la guerre, en ce printemps et été 1939 marqué par le pacte germano-soviétique - et nous comprenons ce qui le rendit nécessaire.
Dans la troisième scène, nous entrons dans la villa occupée par Bertolt Brecht, en pleine séance de travail collectif. Beaucoup de gens sont déjà présents, assis "en demi-cercle sur des tabourets et des caisses", celui qui est l’âme et le centre du travail en cours est peu visible, il est "blotti dans un fauteuil profond".
Nous avons beaucoup de chance. Nous allons assister, ce mardi et quelques autres suivants, à la création d’une pièce, nous verrons comment deux recherches, celle de l’exactitude politique et historique, celle de l’exactitude artistique, peuvent se joindre.

J’espère vous retrouver mardi prochain, bien amicalement,

Laurent Grisel

- La veille, lundi 9 novembre, à 19h45, salle Debussy à Joigny, grâce à l’association C3V nous verrons "Je lutte donc je suis" de Yannis Youlountas ; il sera présent pour présenter son film, nous donner les dernières nouvelles des luttes en Grèce et en Espagne. Grande soirée en perspective..

- Le lendemain, 11 novembre, à 14h30, avec la Libre pensée de l’Yonne, nous serons devant le monument aux morts de Gy-L’évêque - un monument qui porte sur une de ses faces l’inscription : au Relais de la Chapelle à Pourrain, le Café Repaire répondra à la question : Mais qu’est ce que cette dette que nous devrions rembourser ? C’est Nicolas Sersiron, l’auteur de Dette et extractivisme, qui nous donnera les clés.

- Pour les parisiens, le 13 novembre à partir de 18h00 et le 14 à partir de 14h00 je serai au Bastille Design Center, 74 boulevard Richard Lenoir dans le 11è, dans le cadre d’une exposition collective intitulé Chroniques ; Mirella Rosner a créé une sculpture-installation sur un texte extrait de 2006 ; je lirai quelques extraits de ce livre.

- Vendredi 21 novembre à partir de 10h00 nous défilerons joyeusement sur le thème "Ils enterrent le climat ? Nous enterrons leur système !" Rendez-vous au parc du chapeau, à Joigny, et venez en habits colorés, si possible avec des instruments de musique... Tous renseignements sur...
Yonne l’Autre : http://yonnelautre.fr/spip.php?article9823
et
C3V Maison citoyenne : http://c3vmaisoncitoyenne.com/spip.php?article679

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL