Accueil > ENVIRONNEMENT > LUTTES, ACTIONS > Grands Projets Inutiles Imposés > NOTRE DAME DES LANDES : La préfecture de la Loire-Atlantique a annoncé, (...)

NOTRE DAME DES LANDES : La préfecture de la Loire-Atlantique a annoncé, vendredi 30 octobre, que l’Etat engageait la « reprise des travaux »

samedi 31 octobre 2015, par C3V Maison Citoyenne

REPRISE DES TRAVAUX A NOTRE DAME DES LANDES

L’ETAT COMMANDE !!!

31/10/2015
La préfecture de la Loire-Atlantique a annoncé, vendredi 30 octobre, que l’Etat engageait la « reprise des travaux » du projet, contesté, d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, près de Nantes, suspendus depuis l’automne 2012. Dans un communiqué, elle précise en avoir informé les collectivités locales lors d’une réunion du comité de pilotage de ce projet.

Cette annonce fait suite à la publication lundi dernier par la préfecture au Bulletin officiel des annonces des marchés publics d’un appel d’offres pour des travaux de débroussaillage, de rétablissements d’accès et de clôtures de la desserte routière de l’aéroport du Grand Ouest. Ces travaux, qui commenceraient « à partir de 2016 », doivent permettre la réalisation de la route (deux fois deux voies) qui conduira à l’aéroport et sera reliée aux RN137 (Nantes-Rennes) et RN165 (Nantes-Lorient). Les entreprises ont jusqu’au 23 novembre pour répondre à cet appel public à la concurrence, qui fixe à vingt-quatre mois le délai d’exécution du marché à compter de sa notification.

Une rapidité qui contraste avec les nombreux délais qui ont progressivement fait prendre trois ans de retard à un aéroport déclaré d’utilité publique en 2008 et qui devait initialement être inauguré en 2017, à une dizaine de kilomètres au nord de Nantes, afin de remplacer l’actuel aéroport de Nantes Atlantique situé au sud de l’agglomération.

Alors que le projet planait sur la campagne des élections régionales et que chez Les Républicains (LR), l’enlisement du projet était d’ailleurs un argument de campagne, un « symbole de la démission de l’Etat », l’exécutif ne veut finalement plus attendre la fin des recours juridiques pour commencer les travaux.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/

Répondre à cet article

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL