C3V

Accueil > ENVIRONNEMENT > ENVIRONNEMENT INFO > LA BIO EN SUPER MARCHE - LES PRODUITS BIO ET LES MULTINATIONALES

LA BIO EN SUPER MARCHE - LES PRODUITS BIO ET LES MULTINATIONALES

mardi 25 août 2015, par C3V Maison Citoyenne

- COMMENT LES PRODUITS BIO SONT TOMBES AUX MAINS DES MULTINATIONALES -


Des produits bio sous contrôle...

Sachez tout d’abord que les produits bio des marques de distributeurs (MDD) sont porteurs du label officiel AB, géré par le ministère de l’Agriculture, et donc soumis au moins une fois par an à un contrôle de l’un des six organismes certificateurs français
(EcoCert, Qualité France, Agrocert…). Donc aucune crainte : vous consommez bien des produits issus de l’agriculture biologique, même s’il faut noter qu’ils peuvent contenir jusqu’à 4,99 % d’ingrédients non biologiques et des OGM « accidentels » autorisés à hauteur de 0,9 %.

Des labels privés comme Demeter, Nature & Progrès intègrent des critères plus exigeants mais se font encore très rares en grande distribution.

MAIS :

(extrait trouvé dans Notre-Planète.Info)
C’est alors que les consommateurs bios furent effarés d’apprendre qu’une centaine de compagnies proposant des aliments bios étaient en fait dans l’escarcelle du Cartel de l’agro-alimentaire ou du Cartel de l’agro-chimie et commencèrent à désélectionner ces compagnies de leur panier. Il existe même, aux USA, une application téléchargeable pour téléphones mobiles permettant de connaître l’identité de ces compagnies afin de les boycotter.

En France, également, un certain nombre de compagnies bios sont des filiales d’un des plus gros groupes Européens de l’Agro-alimentaire, etc.]

Un « marketing » bio contraire à la « philosophie » bio...


Le point fort des MDD bio est de proposer des prix quasi équivalents à ceux des produits conventionnels de grandes marques. Ainsi, près des trois quarts des consommateurs font leurs achats bio en super et hypermarchés, au détriment de la distribution spécialisée et des circuits-courts (Amap, marché, biocoop, sites de vente directe en ligne..) qui, pourtant, représentent sans doute le mieux la philosophie de l’agriculture biologique.

Car la course aux premiers prix dans laquelle se sont engagées les grands distributeurs risque de faire deux victimes :

les producteurs dont la rémunération n’est pas prise en compte, contrairement aux circuits-courts qui proposent des prix « équitables », c’est-à-dire à la fois juste pour le consommateur et le producteur.

la planète : du fait de cette recherche de prix bas et de la faible capacité de production bio en France (2 % de la surface agricole), 50 % des produits bio sont importés, ce qui signifie transports, émission de GES… Sans oublier les problèmes de suremballage des produits bio (mais, du coup, plus très écolo), les campagnes pub sous forme de prospectus pour, justement, promouvoir leurs gammes « super bio »…

Surfant sur la « vague bio », les grands distributeurs proposent ainsi, à
côté des traditionnels produits bio (fruits et légumes, café, lait…) des produits bio surgelés, en conserve, ou encore sous vide, prêts en 2 minutes, certes très pratiques et plus sains que leurs équivalents « classiques » mais qui peuvent faire débat. Car, dans ces cas, il est difficile d’affirmer que les achats bio s’inscrivent dans une démarche écologique et de développement durable…

Les gammes bio de nos grands distributeurs

En plus des grandes marques nationales, les grandes surfaces proposent de plus en plus de produits bio sous marques de distributeurs (MDD) à des prix plus compétitfs :

Carrefour : propose la gamme bio la plus étoffée avec sa marque Carrefour Agir Bio créée en 2005 . Le distributeur commercialise aujourd’hui près de 900
produits bio dont 250 sous sa marque
Carrefour Agir Bio (97 % de références
alimentaires) tous labellisés AB. 14 000 tonnes de fruits et
légumes bio sont ainsi achetés chaque année avec 26 références de fruits et légumes bio. 64 %
des références de fruits et légumes Carrefour Agir Bio sont d’origine
française. Sur le marché du bio, Carrefour représente 20 % des parts de
marché.
D’ici 2010, la gamme devrait encore s’élargir et
compter 350 références.

- Monoprix (filiale du groupe Casino) : l’un des pionniers avec sa marque Monoprix bio lancée en 1994, et qui compte aujourd’hui 150
références de produits labellisés AB. À leurs côtés, Monoprix commercialise de nombreuses marques spécialisées comme Babybio, Vitabio, Bjorg, Jardin Biologique, Kalibio ou encore Luna.

- E. Leclerc : a lancé sa marque Bio Village en 1999 dont les produits sont certifiés AB et également cautionnés par « Marque Repère » au niveau de leur contrôle. Le distributeur affirme proposer la gamme bio la moins chère du marché.

- Auchan : propose une centaine de produits biologiques certifiés AB sous sa marque Auchan Bio lancée en 2006.





- Et aussi : Cora avec Cora Nature Bio (AB), Casino avec Casino Bio (AB) ,Super U avec Bio U…

Répondre à cet article

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL