Accueil > Energies - Sciences - Techno. > VEHICULES - LE TOUT ELECTRIQUE - POSSIBLE / PAS POSSIBLE ? MALIN / PAS (...)

VEHICULES - LE TOUT ELECTRIQUE - POSSIBLE / PAS POSSIBLE ? MALIN / PAS MALIN ?

samedi 14 mai 2016, par C3V Maison Citoyenne

Véhicules électriques : combien de TWh ?

Des voitures électriques tous azimut !!!

Malin / Pas malin ?


Les voitures particulières ne représentent que 58 % de la consommation de carburant du parc routier en France. Remplacer tous les véhicules à essence ou gazole par des véhicules électriques nécessiterait la production de 200 TWh d’électricité par an. Soit une augmentation de 40 % de la consommation d’électricité en France (500 TWh/an).

 ???

Aucune étude approfondie ne semble exister comparant l’énergie réellement consommée par un véhicule électrique et par un véhicule identique thermique (essence et diesel).

 ???

La simple comparaison des consommations officielles des différentes motorisations de véhicules équivalents ne suffit pas. Lors d’une utilisation réelle tout au long de l’année, la différence de consommation entre voitures électriques et voitures thermiques est plus faible que pour des cycles NEDC sur circuit dans des conditions idéales. En particulier, le chauffage et le désembuage consomment un supplément d’énergie pour un véhicule électrique mais pas pour un véhicule thermique.

Une lecture attentive des informations disponibles conduit cependant à une estimation réaliste des différences de consommation pour des usages réels identiques sur toute une année. La consommation d’énergie à la sortie de la batterie d’un véhicule électrique est trois fois plus faible que celle d’un véhicule thermique à la sortie du réservoir.

Cependant, une perte d’énergie se produit dans la batterie lors d’un cycle de charge et décharge, perte qui augmente avec l’intensité des courants de charge et de décharge. Le rendement d’une batterie, rapport entre l’énergie disponible en décharge et l’énergie nécessaire pour la charger est donc toujours inférieur à un.

Une perte se produit aussi dans le chargeur de batterie (de la prise à l’entrée de la batterie) et une autre perte a lieu sur les réseaux de transport et de distribution de l’électricité, entre la centrale électrique et la prise de courant.

Certaines sources étudient le rendement du chargeur seul (de l’alimentation électrique à l’entrée de la batterie), d’autres celui de la batterie seule, en charge et en décharge selon l’intensité du courant (de l’entrée à la sortie de la batterie) ou encore les deux ensemble.

Le courant est C pour une charge complète de la batterie en une heure, de C/2 en deux heures, de 2C en une demi-heure … de même pour la décharge.

Si l’on fait la synthèse de ces diverses études le rendement énergétique entre la prise de courant et la sortie de la batterie est de 82 % : pour 100 kWh puisés à la prise, seulement 82 kWh sont disponibles à la sortie de la batterie (pertes de 18%). Les pertes du réseau électrique (transport et distribution) étant de 6 % en France, le rendement entre la sortie de la centrale électrique et la prise de courant est de 94 %.

Autrement dit, pour disposer d’une énergie de 100 kWh à la sortie de la batterie d’un véhicule électrique, il faut consommer 122 kWh au niveau de la prise et produire 130 kWh en sortie de centrale électrique  : 30 % de plus.

Remplacer tous les véhicules terrestres qui consomment du carburant en France par des véhicules électriques nécessiterait la production de 207 TWh d’électricité, dont 121 TWh pour les voitures particulières (et deux roues motorisés).

Par comparaison, la production d’électricité en France varie de 540 à 550 TWh par an selon les années et la consommation totale brute varie de 480 à 510 TWh/an (sortie centrales électriques). La consommation finale est obtenue en déduisant 6 % à 7 % de pertes sur les réseaux de transport et de distribution, variable selon les années.

Chaque jour en moyenne 324 GWh (gigawatts-heures) devraient être produit pour alimenter le seul parc des voitures particulières (hors 2 roues)  : 324 millions de kWh.

Consommation d’électricité pour tous les véhicules : au niveau de
la batterie, de la prise électrique, de la production d’électricité (par an)

Voir l’article intégral ici

Répondre à cet article

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL