Accueil > ENVIRONNEMENT > LUTTES, ACTIONS > Grands Projets Inutiles Imposés > Soutenez la 3ème édition du petit livre noir des grands projets (...)

Soutenez la 3ème édition du petit livre noir des grands projets inutiles

dimanche 5 juillet 2015, par C3V Maison Citoyenne

// Aidez-nous à financer la 3ème édition du petit livre noir !

de la ferme-usine des 1000 vaches à l’aéroport de Notre-Dame des Landes ;
du barrage de Sivens aux multiples projets de lignes à grande vitesse et autres autoroutes ; de l’EPR de Flamanville au centre de stockage de déchets nucléaires de Bure ;

... nous refusons un modèle de développement né durant les trente glorieuses et les cinquante gaspilleuses.

Les deux premières éditions du petit livre noir des grands projets inutiles ont été un succès : + de 6000 exemplaires diffusés en un temps record !

Face à ce succès, Agir pour l’Environnement a décidé de coordonner la rédaction d’une troisième édition mise à jour et enrichie : + 15 nouveaux projets inutiles recensés sur 30 au total !

Aujourd’hui, nous avons besoin de vous pour rassembler 10 000 euros en 30 jours :

Pour financer le travail sur cette 3eme édition ;
Pour diffuser ce livre à plus grande échelle encore ;
Pour soutenir les collectifs locaux à qui nous souhaitons envoyer gratuitement 1000 exemplaires ;

ATTENTION : Si nous n’atteignons pas cet objectif, les contributeurs sont remboursés et nous ne finançons pas ce projet : c’est le principe du "tout ou rien".

ou
http://fr.ulule.com/petit-livrenoir/

// Pourquoi un petit livre noir des grands projets inutiles ?

Pour décrire et rassembler (de manière synthétique) les mille et uns grands projets d’infrastructures inutiles buttant sur des mobilisations ô combien nécessaires ;
Pour faire connaître au grand public les risques économiques, environnementaux et sociaux de la réalisation de tels projets ;
Pour démontrer aux décideurs combien leurs projets ne tiennent pas la route ;
Pour aider les militants dans leur lutte grâce à un outil simple, clair et pratique à utiliser.

// Participation à la collecte et déduction fiscale

Seuls les dons supérieurs à 50€ pourront être déductibles à hauteur de 66 % de vos impôts (dans la limite de 20% de vos revenus).

Autrement dit : un soutien de 50 € équivaut en réalité à 17 € et nous vous offrons  :

tous nos remerciements

+ Le petit livre noir des grands projets inutiles ;
+ Un badge et un autocollant "Travaux inutiles... non merci !" ;
+ 2 affichettes illustrées par Red ! (notre dessinateur) contre les fermes-usines et l’aéroport de Notre-Dame des Landes ;

ou
http://fr.ulule.com/petit-livrenoir/


★ Ne doutez jamais qu’un petit groupe de gens réfléchis et engagés puisse changer le monde. En fait, c’est toujours comme cela que ça s’est passé.★ - Margaret Mead (1901 - 1978) - Anthropologue.

Stéphen, Martin, Mickaël, Julie, Benjamin et toute l’équipe d’Agir pour l’Environnement.
contact@agirpourlenvironnement.org
— 
http://www.agirpourlenvironnement.org
http://www.facebook.com/association.agirpourlenvironnement
http://www.twitter.com/APEnvironnement

PS : Voici la liste des 30 grands projets inutiles recensés.
Incinérateur d’Ivry (94),

  • Incinérateur d’Echillais (17),
  • Décharge de Nonant-le-Pins (61),
  • Mine d’or dans la Creuse (23),
  • Carrière de sable coquillier (29),
  • Aéroport de Notre-Dame des Landes (44),
  • Barrage de Sivens (81),
  • Barrage des Plats (42),
  • Center Parc de Chambaran (38),
  • Seconde gare TGV de Montpellier (34),
  • LGV Bordeaux Espagne,
  • LGV Bordeaux Toulouse,
  • LGV Poitiers Limoges,
  • Liaison ferroviaire Lyon-Turin,
  • Ferme-Usine des 1000 vaches (80),
  • Ferme-Usine des 1000 veaux (23),
  • Europa City (95),
  • Centre commercial Val Tolosa (31),
  • Village « Oxylane » de Saint Jean de Braye (45),
  • Autoroute A831 (17),
  • Autoroute A650 Pau-Oloron,
  • Contournement Est de Rouen (76),
  • RN154 et RN12 (28),
  • Nouvelle route littorale de la Réunion (97),
  • EPR de Flamanville (50),
  • Centre d’enfouissement nucléaire de Bure (55),
  • Centrale à cycle combiné gaz de Landivisiau (29),
  • Golf de Saint Hilaire de Brethmas (30),
  • Tour Triangle (75),
  • Extension du stade de Rolland Garros (75)

France Culture

petit livre noir des grands projets inutiles 2013

le Nouvel OBS’

01/07/2013 par
La carte des 100 (et quelque) grands projets jugés « inutiles et imposés  »


ARCHIVE 2013

Le petit livre noir 2013

Le « Petit livre noir des grands projets inutiles », coordonné par Agir pour l’environnement, financé par une collecte citoyenne et édité par - Le Passager Clandestin -, est aujourd’hui disponible sur notre boutique en ligne et dans toutes les bonnes librairies au tarif de 7€.

Cet ouvrage a été présenté officiellement lors du rassemblement de Notre Dame des Landes du 3 et 4 août 2013 lors d’un atelier sur les grands projets inutiles et imposés.

— 

Le petit livre noir, décrit les principaux projets inutiles de notre temps, qui se heurte aux mobilisations ô combien nécessaires : de Notre-Dame des Landes à Bure en passant par Flamanville, Gonesse, Gap, Creys-Malville, Lyon, Rouen, Toulouse, la Picardie, le Morvan ou les Landes…

Par habitude, conservatisme et manque d’imagination, on cherche ainsi à imposer des infrastructures dont l’utilité questionne une part grandissante de la population. Alors que des mesures d’austérité frappent les plus fragiles, l’État opte pour des partenariats public/privé permettant de lever des fonds en vue de financer des projets qui ne répondent plus aux enjeux du XXIe siècle.

Par facilité, ils cherchent à stimuler une activité économique atone par des projets qui auront pour conséquence d’accélérer encore l’avènement du crash climatique et du choc écologique.

Alors que les crises écologiques nous obligent à changer de modèle et à nous engager avec détermination et cohérence sur les chemins de la transition, la multiplication de ces grands projets inutiles, destructeurs et coûteux révèle la prégnance des dogmes du productivisme et de la croissance et le conservatisme d’une classe politique profondément marquée par les trente glorieuses... et les cinquante gaspilleuses...

Camille est l’auteur de ce livre écrit à mille mains.

Afin de préserver l’anonymat des opposants tout en évitant les errements d’une médiatisation à outrance de quelques « porte-paroles » autoproclamés, les militants ont décidé de toutes et tous se dénommer Camille. Camille est autonome sans être solitaire, s’engage dans un collectif humain sans renoncer à son individualité, défendant les générations futures sans occulter l’apport des combats passés. Camille est anti-nucléaire, locavore, vélorutionnaire, en transition, faucheur, déboulonneur… Camille savoure le goût du contact humain, s’oppose par goût et milite par envie.

Agir pour l’Environnement

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL