Accueil > ENVIRONNEMENT > POLLINIS > Revenons un peu à l’association POLLINIS France et la victoire judiciaire (...)

Revenons un peu à l’association POLLINIS France et la victoire judiciaire définitive de ForumPhyto

jeudi 31 décembre 2020, par C3V Maison Citoyenne

Cela faisait longtemps...

Faisons donc un petit retour sur l’association Pollinis

en prenant toutes les précautions pour ne pas provoquer les foudres de Mr. Larmann, directeur de la dite association et de son avocat(e).

Revenons un peu à l’association Pollinis France et la victoire judiciaire définitive de ForumPhyto


Ceci dit, nous nous désengageons totalement des partis pris de Forum Phyto envers les produits phytosanitaire
entre autre.


Nous vous mettons en ligne un simple très court article qui vous montre bien que nous ne pouvons
soutenir leurs positions
 ; dans cet article, ce qui est intéressant se trouve sur un autre plan, vous l’aurez compris ! : >
Glyphosate : que disent vraiment les « Monsanto Papers » ?
- NOTE [1]

Voici donc quelques copié/collé (sans retouche) des articles paru dans « ForumPhyto »

Pour sourire

A la Une, Divers, Veille sociétale
Affaire Pollinis : Victoire judiciaire définitive de ForumPhyto
31 Jan 2018

1701Justice Une longue bataille juridique vient d’être définitivement tranchée : La Cour de Cassation vient de prononcer une décision de non-admission du recours de Pollinis France contre ForumPhyto. C’est un aboutissement logique, mais jamais acquis d’avance. Retour sur les points marquants de cette affaire.

Dans un article relatif à une pétition abeilles de Pollinis en décembre 2014, ForumPhyto montrait principalement que Pollinis, se présentant comme « association sans but lucratif » et voulant « sauver les abeilles », semblait bien loin de l’action de terrain et qu’elle était vilipendée par plusieurs bloggeurs, y compris proches des milieux apicoles, pour son fonctionnement douteux.
Pollinis France avait jugé bon d’attaquer ForumPhyto en justice pour diffamation.
Le fond de l’affaire avait fait l’objet d’une décision de justice en première instance en 2015. Le Tribunal soulignait que « le plus grand flou » régnait sur la personne désignée par le vocable général « Pollinis ». Le Tribunal avait donc considéré que l’association Pollinis France était irrecevable en son action puisqu’elle ne démontrait pas qu’elle était visée par l’article publié par ForumPhyto.
Comme nous le mentionnions dans « Pollinis, c’est flou ! », deux enquêtes sur la « nébuleuse Laarman », l’une d’Agriculture et Environnement, l’autre de l’Obs/Rue89, renforcent l’impression de « flou » suscitée par le fonctionnement du « réseau » Pollinis.

Pollinis France avait fait appel de la décision. En 2016, l’arrêt rendu en appel avait purement et simplement confirmé le jugement de première instance.

Non satisfait de cette nouvelle décision de justice en sa défaveur, Pollinis France a cru bon de se pourvoir en Cassation. Le 9 janvier 2018, la Cour de Cassation a prononcé la « non-admission » du pourvoi de Pollinis France considérant qu’il était mal fondé.

La victoire de ForumPhyto est maintenant définitive. Nous ne pouvons que réaffirmer : « Sur le fond, ForumPhyto affiche clairement son point de vue et son objectif : pour « une protection des plantes assumée, responsable et durable sur les fruits, légumes et pommes de terre. » Les producteurs de fruits et légumes ont tout intérêt à la bonne santé des abeilles. Ils collaborent concrètement avec les apiculteurs, en particulier en arboriculture. Les adhérents de ForumPhyto et les agriculteurs qui y sont liés sont ouverts au dialogue avec les apiculteurs, leurs organisations et les organisations environnementalistes. »

L’association Pollinis France a attaqué ForumPhyto en diffamation, espérant peut-être gagner en crédibilité auprès des apiculteurs. Aujourd’hui il est sûr que ce n’est pas à son avantage…



Le mauvais procès de Pollinis

12 Jan 2017

En décembre 2015, nous informions nos lecteurs du jugement en première instance dans un procès intenté à ForumPhyto par Pollinis France pour diffamation. Le Tribunal avait considéré que l’association Pollinis France était irrecevable en son action. La Cour d’Appel de Paris a maintenant confirmé, et même précisé, ce jugement.

En première instance, le Tribunal avait jugé que Pollinis France ne démontrait pas qu’elle était visée par l’article publié par ForumPhyto en décembre 2014. Celui-ci visait en effet une vidéo mise en ligne par Pollinis Belgique.

En rendant compte du jugement dans « Pollinis, c’est flou ! », nous apportions également quelques précisions : de nouvelles enquêtes, par exemple par Agriculture et Environnement d’une part, et par l’Obs/Rue89 d’autre part, apportent un éclairage peu rassurant sur l’activité de la « nébuleuse Laarman ».
Procès en appel

Suite à un nouveau procès (l’association Pollinis France ayant décidé de faire appel), la Cour d’Appel de Paris a confirmé le jugement de première instance. Et d’une certaine façon l’a complété en concluant :

« La Cour constatera le caractère laborieux des explications de l’appelante, tant en ce qui concerne l’historique de sa structure, que son actuel fonctionnement. Elle s’étonnera encore de sa représentation à l’audience par une personne physique dont la vocation au titre des différentes structures ”Pollinis” est indéterminée, puisqu’aux termes de ses écritures, elle est représentée par Clément Remy, et non pas Nicolas Laarman, dont la fonction est mal définie au sein de la ”structure Pollinis”. Celui-ci apparaît en tout état de cause davantage investi dans l’association belge en devenir dont il est président, tout en étant délégué général de l’association française. » (mise en gras par nos soins)

Dans ce procès, on peut noter que d’une certaine façon, le meilleur avocat de ForumPhyto a été Nicolas Laarman lui-même, parlant de Pollinis Belgique comme d’une « coquille vide », mettant en évidence le manque de transparence des « différentes structures Pollinis ». Ce manque de clarté semble être la marque de fabrique de la « nébuleuse Laarman » évoquée par Agriculture et Environnement, mais aussi par des associations et blogs militant pour la protection des abeilles.
Quelles perspectives ?

Pollinis France a décidé de se pourvoir en cassation. La procédure n’est donc pas terminée. Nous restons cependant, une fois de plus, confiants quant à son issue.

ForumPhyto continuera à œuvrer pour une position équilibrée et respectueuse de la santé humaine et de l’environnement.

Comme rappelé dans « ForumPhyto prend un nouvel élan », pour ForumPhyto, « la santé des plantes est un tout : C’est un itinéraire cultural complet dépendant des conditions locales et des contraintes économiques. C’est la fertilisation, l’agronomie, des mesures préventives, des interventions manuelles ou mécaniques. C’est l’utilisation d’auxiliaires naturels ou introduits et le biocontrôle. C’est enfin, en dernier recours, l’application de « pesticides » dits conventionnels dans les meilleures conditions (choix du produit, matériel, protection de l’applicateur, etc.). »

En ce qui concerne plus précisément les abeilles, il est largement démontré que leurs problèmes viennent d’abord des maladies et parasites, puis d’une alimentation insuffisante, puis de mauvaises pratiques de certains apiculteurs. L’exposition aux insecticides vient très loin derrière. Voir ici et ici.

Volontairement ou non, Pollinis se trompe de cible. Avec ses pétitions et ses mauvais procès, Pollinis ne protège pas les abeilles.
Les agriculteurs qui appuient ForumPhyto, eux, travaillent avec les abeilles. Ils en ont besoin et les protègent sur le terrain par de bonnes pratiques agronomiques.



et toujours en collé/copié de ForumPhyto

Article précédent...
Pollinis , c’est flou !
03 Dec 2015

En décembre 2014, ForumPhyto a publié un article (voir ici) au sujet d’une vidéo argumentaire diffusée par une association sans but lucratif établie à Bruxelles, Pollinis, appelant à signer une pétition contre les insecticides néonicotinoïdes et pour sauver les abeilles.
ForumPhyto faisait état de l’inquiétude et de l’enquête de plusieurs défenseurs des abeilles quant aux activités de Pollinis.
Cet article a valu à ForumPhyto d’être citée devant le Tribunal correctionnel de Paris pour diffamation.
Toutefois, étonnamment, ce n’est pas Pollinis, domiciliée en Belgique « au plus près des institutions européennes » comme le revendique sa directrice dans la vidéo argumentaire, qui a décidé d’attaquer ForumPhyto en justice.
C’est l’association Pollinis France, par la voie de son Président Clément Rémy, qui mené une action en diffamation contre ForumPhyto. Pourtant, c’est Monsieur Nicolas Laarman, Président de l’association Pollinis domiciliée en Belgique, qui était présent à l’audience pour la représenter et qui a pris la parole pour répondre aux questions du Tribunal.

En droit, la personne qui porte plainte pour diffamation doit pourtant être sans aucune ambiguïté la personne visée par la diffamation.
Or, le Tribunal souligne que « le plus grand flou » règne sur la personne désignée par le vocable général « Pollinis » pointant notamment que Nicolas Laarman a déjà eu l’occasion de désigner Pollinis comme un réseau, sans plus de précisions.
Le Tribunal a donc considéré que l’association Pollinis France était irrecevable en son action puisqu’elle ne démontrait pas qu’elle était visée par l’article publié par ForumPhyto.
L’association Pollinis France a fait appel.
Depuis l’action judiciaire de l’association Pollinis France contre ForumPhyto, d’autres sources ont mené un travail d’enquête approfondie qui peut éclairer éventuellement nos lecteur

L’enquête d’Agriculture et Environnement

En avril 2015, Agriculture et Environnement (A&E) a publié «  Pollinis : balade dans la nébuleuse Laarman » Selon A&E, la galaxie Laarman se composerait d’une part d’associations à but non lucratif (SOS-Education, l’Institut pour la Justice, Sauvegarde Retraites, Contribuables Associés, etc.), qui récoltent des sommes d’argent considérables ainsi qu’une pléthore d’adresses, et d’autre part d’une série de sociétés prestataires de services (France-Adresses, Score Marketing, TopData, Laarman Marketing Service, Sercogest…), en charge de leur communication, de leur marketing et de leur gestion de fichiers. Ce système « intégré » aurait été mis en place par le père de Nicolas, François Laarman, l’un des fondateurs de l’association Contribuables Associés. L’association Pollinis, domiciliée en Belgique et présidée par Nicolas Laarman, ferait partie de cette nébuleuse.

L’enquête de l’Obs/Rue89

En novembre 2015, l’Obs/Rue89 a publié « Vaccins, abeilles, vin bio : les machines à pétitions attaquent la planète » (ou lire ici). L’article est une enquête détaillée sur les associations mises en place par les différentes générations de Laarman et leur fonctionnement articulé avec des sociétés de service.
Concernant la 4ème génération (« Et maintenant les abeilles »), Nicolas Laarman « assure avoir coupé les ponts » avec les générations précédentes. Mais selon l’Obs/Rue89, il utiliserait les mêmes méthodes : « vidéos et des textes effrayants » et « recours à un prestataire proche de la famille Laarman : Top Data ».
L’Obs/Rue89 soutient par ailleurs que les associations d’apiculteurs et les militants écologistes contestent la réalité du travail de terrain de Pollinis.
Ainsi, pour Henri Clément, UNAF, « Nicolas Laarman est redoutable pour lancer des pétitions mais il ne fait pas grand-chose en termes d’actions concrètes. On les voit très peu sur le terrain, sur les dossiers juridiques et politiques. […] Nicolas Laarman, dès qu’il rencontre un élu il se prend en photo et le met sur son site, ça a énervé par exemple le sénateur Labbé ».
L’ensemble de l’article fournit des éléments importants pour éclairer nos lecteurs.

Pollinis, c’est flou !

La procédure menée par l’association Pollinis France contre ForumPhyto n’est pas terminée. Nous gardons cependant confiance dans son issue.
Sur le fond, ForumPhyto affiche clairement son point de vue et son objectif : pour « une protection des plantes assumée, responsable et durable sur les fruits, légumes et pommes de terre. » Les producteurs de fruits et légumes ont tout intérêt à la bonne santé des abeilles. Ils collaborent concrètement avec les apiculteurs, en particulier en arboriculture. Les adhérents de ForumPhyto et les agriculteurs qui y sont liés sont ouverts au dialogue avec les apiculteurs, leurs organisations et les organisations environnementalistes.
L’association Pollinis France a attaqué ForumPhyto en diffamation, espérant peut-être gagner en crédibilité auprès des apiculteurs. Il n’est pas sûr que ce soit à son avantage.

Droit de réponse de Pollinis (France)

Par une Lettre Recommandée datée du 17 décembre 2015, Clément Rémy, président de Pollinis (France), nous a demandé de faire paraître le droit de réponse ci-après.

En application de l’article 6 IV de la loi du 21 juin 2004 pour la confiance dans l’économie numérique, je vous prie de bien vouloir insérer sur votre site Internet, dans le respect des
conditions fixées dans cet article et dans le décret n°2007-1527 du 24 octobre 2007, le droit de réponse suivant :
Dans l’article « Pollinis, c’est flou››, publié le 3 décembre 2015, vous omettez de préciser que le Procureur de la République avait requis votre condamnation pour diffamation envers l’association POLLINIS, estimant que :
– il était parfaitement compréhensible, à la lecture de l’article poursuivi « Pétition abeilles de Pollinis : une escroquerie dénoncée par des apiculteurs ! » que vous évoquiez
l’association française POLLINIS et que partant elle était recevable ;
– que les comportements que vous imputiez étaient parfaitement diffamatoires ;
– Et que l’enquête que vous aviez réalisée pour rédiger cet article n’était pas suffisamment sérieuse pour que vous puissiez bénéficier de l’excuser de bonne foi.
De plus, les articles de Rue89 et d’Agriculture et Environnement (A&E) que vous publiez ont donné lieu à la publication de deux droits de réponse dont vous vous gardez
bien de rappeler la teneur.
Pour la parfaite information de vos lecteurs, il convient donc d’indiquer que ces droits de réponse peuvent être consultés aux adresses suivantes :
http://rue89.nouvelobs.com/2015/12/10/droit-reponse-nicolas-laarman-delegue-general-pollinis-france-262418
http://agriculture-environnement.fr/a-la-une/article/pollinis-balade-dans-la-nébuleuse-laarman
Clément Remy, président de Pollinis

Notre réponse au droit de réponse de Clément Remy

Le fonctionnement de la justice n’est, lui, pas flou.
Le Procureur de la République rend des réquisitions (c’est-à-dire un simple avis) et les Juges du siège jugent (c’est-à-dire qu’ils donnent la solution de l’affaire).
Dans cette affaire, l’avis du Procureur de la République n’a effectivement pas été suivi par les magistrats du siège. Ceux-ci ont considéré que Pollinis France était irrecevable en son action puisqu’elle ne démontrait pas qu’elle était visée par l’article publié par ForumPhyto consacré à Pollinis.
Le Tribunal a donc finalement estimé que « le plus grand flou » règne sur la personne désignée par le vocable général « Pollinis ».
L’association Pollinis France semble ne toujours pas avoir dissipé ce flou puisque la demande de publication d’un droit de réponse a été formée par le Président de l’association Pollinis France, Clément Remy, se présentant comme Président de l’association Pollinis, oubliant qu’il n’est pas Président de cette dernière association (lequel est Nicolas Laarman) . Si cette confusion aurait pu justifier un refus de publication du droit de réponse, ForumPhyto, qui n’a rien à cacher du jugement rendu, a choisi de publier la réponse du Président de Pollinis France

Voir dans ForumPhyto



Pétition abeilles de Pollinis : une escroquerie dénoncée par des apiculteurs !
03 Dec 2014

Pollinis, se présentant comme association sans but lucratif, a lancé une vidéo argumentaire appelant à signer une pétition contre les insecticides néonicotinoïdes et pour sauver les abeilles.

Sur les réseaux sociaux, les néonicotinoïdes sont régulièrement accusés d’être le responsable principal, sinon unique, des disparitions d’abeilles. Oubliant les autres causes possibles. Voir ICI , ICI et ICI sur ForumPhyto.
La vidéo de Pollinis, qui fait le buzz, reprend les arguments habituels de façon encore plus caricaturale et sur un ton encore plus catastrophiste.
Depuis 2012, plusieurs défenseurs des abeilles s’inquiètent des activités de Pollinis et ont mené l’enquête.

Le site Hoaxbuster, chasseur de fausses rumeurs et autres mauvaises plaisanteries sur Internet, dénonçait les méthodes de Pollinis.

En 2013, sous le titre « POLLINIS plus escroc que l’escroquerie NÉONICOTINOÏDES », Ploutopia, blog développement durable plutôt alternatif voire décroissant, constate que « Pollinis semble être bien loin de l’action de terrain et de la concertation avec ceux qu’elle prétend défendre » : « Beaucoup de pub et d’accroches à caractère commercial sur leur site. (…) Usage abusif et intempestif de termes alarmants.(…) Aucune garantie que nos adresses ne seront pas utilisées à des fins commerciales. (…) Frédéric BEGUI, administrateur du site Pollinis est aussi gérant de Topdata, spécialisée en gestion de fichiers et de gestion des dons (fundraising). Frederic BEGUI est aussi gérant de Cap Audience, spécialisée en marketing sur le Net. »

« Ce qui est à craindre de ce genre d’appels ? Que le public se lasse et qu’il ne soit plus au front lorsqu’une cause sera défendue par une organisation efficace et qui aura réellement besoin de notre soutien à tous. Personnellement, j’en ai ras le bol. » (Une internaute citée par Ploutopia)

En mars 2014, Mathieu, apiculteur et bloggeur, écrit «  Pollinis, épisode 2… ». Pour lui, « cette association (n’est) en fait qu’un moyen de récolter des e-mails afin de les revendre ». Les preuves : « Proximité de Nicolas Laarman, DG de Pollinis, avec des organisations ayant ces pratiques : (SOS éducation, Institut pour la Protection de la Santé Naturelle, contribuables associés…etc…). Le créateur et administrateur du site, Frederic Beghi, et également gérant de Topdata, société spécialisée en gestion de fichiers et de gestion des dons (fundraising). Le conseil d’administration de l’association est fermé. Les trois membres n’accueillent un nouveau membre que par cooptation. Impossible donc de savoir quoi que ce soit sur l’association, ou d’y participer. » Et bien d’autres faits plus que troublants.
Et il conclut « En attendant, restez éloigné de ce genre d’associations, dont les bonnes intentions affichées cachent parfois des pratiques plus que louches. »

Bref, derrière une accroche apparaissant sympathique à tout militant anti-pesticides et pro-abeilles, Pollinis cache en fait une stratégie marketing de collecte de fonds et d’adresses e-mail à revendre. Le monde anti-pesticides et de défense de l’abeille n’est en tous cas pas un monde de bisounours.

Voir ForumPhyto

Notes

[1Glyphosate : que disent vraiment les « Monsanto Papers » ?|
16 Oct 2017

Résumé : un article du Monde basé sur les fameux « Monsanto Papers » affirme avoir les preuves de « conflits d’intérêt tenus secrets », organisant une vaste « désinformation » sur les dangers du glyphosate. En fait, à la lecture des références citées par Le Monde, on réalise que les e-mails publiés ne démontrent aucun conflit d’intérêt caché : toutes les publications scientifiques citées ont bien été présentées comme réalisées par Monsanto, ou par des consultants financés par Monsanto. Par ailleurs, il s’agit simplement d’analyses critiques des publications sur les effets sanitaires du glyphosate, exposant la vision de Monsanto sur ces résultats : aucun élément de nature à induire en erreur les agences sanitaires, qui ont toutes estimé que le glyphosate n’est pas cancérigène. L’EFSA (European Food Safety Administration) avait d’ailleurs répondu dès le mois de juin à l’ensemble des pseudo-révélations de ce dossier, que le Monde publie seulement maintenant dans l’intention évidente de peser sur le débat politique actuel.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL