Accueil > SOCIETE > Grève de la faim - le journal d’Eric Lenoir - les liens qui l’accompagnent - (...)

Grève de la faim - le journal d’Eric Lenoir - les liens qui l’accompagnent - ainsi que tous les grévistes...

jeudi 15 octobre 2020, par C3V Maison Citoyenne

14/11/2020 : 7:20
"ils sont comme lui une douzaine à s’être mis en grève, et à relayer leur action sur les réseaux sociaux. Leur mouvement s’inscrit dans la continuité de celui initié par Pierre Larrouturou, eurodéputé affilié au groupe des Socialistes et démocrates (S&D), qui entame sa troisième semaine de grève de la faim"

Pour que leur action fasse du bruit, et que la taxe sur les transactions financières soit « l’embryon » de forts moyens et de mesures concrètes pour lutter contre le réchauffement climatique, ils comptent donc continuer leur grève. Chacun à hauteur de ses moyens, car il ne faut pas voir en cette mobilisation « un geste suicidaire » mais « un appel à la vie ». « Bien sûr qu’on peut sauver le climat, et le monde du vivant, à condition de prendre les mesures nécessaires », assure Elinka Betinsky. Plus nuancée, Laure Noualhat veut quand même y croire : « Même si la chance est infime, ça vaut le coup de tenter. » Ils espèrent désormais voir d’autres citoyens se joindre à cette action qu’ils jurent « apolitique », et soutenir la démarche de Pierre Larrouturou.

extrait - Libération



Eric Lenoir

39 min ·

Grève de la faim pour un avenir possible, jour 3.
Pesée au réveil : 74.5 kg
Menu : infusions, jus de légumes et boisson au riz coupés à l’eau.
3.5 kg perdus en trois jours, c’est un peu rapide, ces complémentations arrivent donc pour stabiliser un peu la descente et permettre de tenir dans la durée (non, pas Ladurée, même si je rêve de macarons).
Nous sommes désormais au moins 9 grévistes de la faim longue durée et 2 engagés pour un temps plus court d’une semaine.
J’ai moins faim qu’hier à la même heure.

Liste des grévistes de la faim au 11/11/2020 :


Laure Noualhat , Journaliste, auteure
Elinka Betinsky , Botaniste, Médecin en médecines alternatives
Inka Maass, du réseau Hortus
Eric Lablanche, Journaliste, auteur
Pierre Larrouturou, Député européen, rapporteur général du budget européen (en grève de la faim au parlement européen depuis le 28/10/2020)
Eric Lenoir, Paysagiste, pépiniériste, auteur
Luc Koedinger, maraîcher et arboriculteur bio
Paul Legras ,retraité, ancien entrepreneur social
Marie Pierre van Ginneken, médecin ophtalmologiste
Frédéric Rodas Ingénieur et médecin traditionnel chinois

MERCI DE VOS PARTAGES, CAR UNE GREVE DE LA FAIM INVISIBLE NE SERT À RIEN.

Notre page collective de grévistes de la faim :
https://www.facebook.com/Gr%C3%A9vistes-de-la-faim-pour-un-avenir-possible-117236250186089

Pour rappel, nous nous battons pour cela, et que ça ne continue pas de passer inaperçu dans les divers médias :
L’Europe discute et valide actuellement son budget pour les 7 années à venir.
Les experts mondiaux au sujet du climat considèrent qu’il faudrait 600 milliards d’euros par an pour limiter la catastrophe, en adaptant notre Société aux problématiques engendrées par le dérèglement climatique et en limitant nos émissions de gaz à effet de serre.
Au lieu de 600 milliards, le budget européen actuel -et tel qu’il risque d’être voté - prévoit environ 6,5 milliards à ce sujet qui concerne, ni plus ni moins, la survie de l’humanité dans les 30 ou 50 prochaines années. Soit presque 100 fois moins que le nécessaire.
Taxer la totalité des transactions financières en Europe de SEULEMENT 0.1% rapporterait entre 50 et 60 milliards d’euros. Ce n’est pas suffisant, mais c’est déjà ça, et ça ne pèserait en aucun cas sur le contribuable lambda
Quelques informations supplémentaires ici :
https://www.euractiv.fr/.../le-depute-europeen-pierre.../
Merci de relayer la grève de la faim que nous sommes plusieurs à mener pour qu’une juste participation des marchés à l’effort collectif voie enfin le jour, et que nos élus nationaux cessent leurs discours mensongers disant qu’ils mettent tous les moyens en œuvre pour lutter contre le réchauffement climatique et ses conséquences, terribles et déjà palpables.

#TaxonsLaSpeculation=AZX1A_hEdpR5Y6cUZvMAEHW_zOmeJRqSVkJ16uZ8vv4ZcKbKoYd6ALB4Ep-nRW-OM0b63UseYtbRm-dX3k30fycw567KAPuFiQjcB5PqPiIz1gRS2nvD_76aKGPPAZkUEfsquApYOnm_voqdHdQdwNfT10Nsg_AVEzW9vVnXDJ89nw&__tn__=*NK-R]

#climatjusticesocialememecombat=AZX1A_hEdpR5Y6cUZvMAEHW_zOmeJRqSVkJ16uZ8vv4ZcKbKoYd6ALB4Ep-nRW-OM0b63UseYtbRm-dX3k30fycw567KAPuFiQjcB5PqPiIz1gRS2nvD_76aKGPPAZkUEfsquApYOnm_voqdHdQdwNfT10Nsg_AVEzW9vVnXDJ89nw&__tn__=*NK-R]

#stopecocide=AZX1A_hEdpR5Y6cUZvMAEHW_zOmeJRqSVkJ16uZ8vv4ZcKbKoYd6ALB4Ep-nRW-OM0b63UseYtbRm-dX3k30fycw567KAPuFiQjcB5PqPiIz1gRS2nvD_76aKGPPAZkUEfsquApYOnm_voqdHdQdwNfT10Nsg_AVEzW9vVnXDJ89nw&__tn__=*NK-R]

#resistance=AZX1A_hEdpR5Y6cUZvMAEHW_zOmeJRqSVkJ16uZ8vv4ZcKbKoYd6ALB4Ep-nRW-OM0b63UseYtbRm-dX3k30fycw567KAPuFiQjcB5PqPiIz1gRS2nvD_76aKGPPAZkUEfsquApYOnm_voqdHdQdwNfT10Nsg_AVEzW9vVnXDJ89nw&__tn__=*NK-R]

#urgenceclimatique=AZX1A_hEdpR5Y6cUZvMAEHW_zOmeJRqSVkJ16uZ8vv4ZcKbKoYd6ALB4Ep-nRW-OM0b63UseYtbRm-dX3k30fycw567KAPuFiQjcB5PqPiIz1gRS2nvD_76aKGPPAZkUEfsquApYOnm_voqdHdQdwNfT10Nsg_AVEzW9vVnXDJ89nw&__tn__=*NK-R]

#jentreenresistance=AZX1A_hEdpR5Y6cUZvMAEHW_zOmeJRqSVkJ16uZ8vv4ZcKbKoYd6ALB4Ep-nRW-OM0b63UseYtbRm-dX3k30fycw567KAPuFiQjcB5PqPiIz1gRS2nvD_76aKGPPAZkUEfsquApYOnm_voqdHdQdwNfT10Nsg_AVEzW9vVnXDJ89nw&__tn__=*NK-R]

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL