Accueil > ENVIRONNEMENT > SCANDALE en FRANCE et en EUROPE !!! - L’UE a autorisé l’exportation de plus de (...)

SCANDALE en FRANCE et en EUROPE !!! - L’UE a autorisé l’exportation de plus de 80 000 tonnes de pesticides pourtant interdits au sein de l’Union

samedi 12 septembre 2020, par C3V Maison Citoyenne


Grâce à des données exclusives, Public Eye et la cellule investigation de Greenpeace UK révèlent pour la première fois l’ampleur des exportations depuis l’Union européenne de pesticides interdits sur son sol. Un système législatif hypocrite permet aux sociétés agrochimiques de continuer à inonder des pays comme le Brésil, l’Inde ou le Maroc de substances jugées trop dangereuses pour être utilisées dans l’UE en raison des risques inacceptables qu’elles présentent pour la santé humaine ou l’environnement.

Le géant bâlois Syngenta est le numéro un de ce commerce toxique. Au cœur du scandale : son herbicide paraquat, qui représente à lui seul plus d’un tiers du volume total des exportations. Bien que ce pesticide ait été banni dans plus de cinquante pays, la multinationale continue sans vergogne de le vendre en Amérique du Sud, en Asie et en Afrique, où il provoque des milliers d’empoisonnements

Pour Public Eye,
Maxime Ferréol

- P.S. : Notre travail a rencontré un bel écho médiatique à l’international et a notamment été relayé par la BBC, Le Monde, El País, Süddeutsche Zeitung et bien d’autres. Des enquêtes approfondies comme celle-ci ne sont possibles que grâce au soutien de nos membres. Devenez membre de Public Eye. Merci infiniment pour votre soutien !



Extraits de WoldNews et du Monde

L’UE a autorisé l’exportation de plus de 80 000 tonnes de pesticides pourtant interdits au sein de l’Union
Produites en Europe, où leur utilisation est interdite en raison de leur très haute toxicité, quarante et une substances ont pu être vendues à l’étranger en 2018.

En 2018, les pays membres de l’UE ont approuvé l’exportation de 81 615 tonnes de pesticides contenant des substances bannies depuis parfois plus de dix ans sur leur propre sol, selon les données auxquelles ont eu accès pour la première fois l’association suisse Public Eye et la branche britannique de Greenpeace.
C’est un commerce dont l’Europe ne se vante pas.

Si le Royaume-Uni est le premier exportateur en volume, la France est le pays qui exporte le plus grand nombre de substances prohibées différentes. (dix-huit).

Risques d’empoisonnements mortels pour les agriculteurs

Produit-phare de ces produits ultratoxiques « made in Europe », le tristement célèbre paraquat. Commercialisé depuis 1962, cet herbicide massivement utilisé dans les monocultures de maïs, soja ou coton est interdit dans l’UE depuis 2007, en raison des risques d’empoisonnement mortels qu’il fait peser sur les agriculteurs.

La firme suisse Syngenta continue pourtant d’en produire en quantité très importante dans son usine d’Huddersfield, en Angleterre. En 2018, les autorités britanniques ont ainsi approuvé l’exportation de plus de 28 000 tonnes d’un mélange à base de paraquat. Destinations privilégiées : l’Amérique du Sud, l’Asie et l’Afrique.


Extraits Wold news
Le Monde-20200910-[zone_edito_2_titre_1]]


SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL