Accueil > « NOUS VOULONS DES COQUELICOTS » - CONTRE TOUS LES PESTICIDES DE (...) > Les COQUELICOTS - JOIGNY : MERC. 6 NOV. 18h30 à Joigny au café " La STATION " (...)

Les COQUELICOTS - JOIGNY : MERC. 6 NOV. 18h30 à Joigny au café " La STATION " - Quartier St. André

dimanche 13 octobre 2019, par C3V Maison Citoyenne

DES RENDEZ-VOUS POUR TOUS

VOUS VOUS SENTEZ CONCERNÉ ?
LES PESTICIDES VOUS EMPESTENT ?


JOIGNY :

le mercredi 6 novembre 2019 à 18h30

dans ce superbe café/brocante " La Station " à Joigny.


(place de l’ancien tribunal) rue Notre Dame - (quartier St. André) - voir le plan —>  [1]

pour y échanger informations et idées sur la poursuite de notre mouvement, qui vient de fêter son premier anniversaire et en vue de préparer nos futures actions pour faire signer encore plus de pétitions contre les pesticides en tout genre !
Suite à notre rencontre avec le Maire de Joigny, un courrier lui a été déposé, qui lui donne toutes les indications nécessaires pour effectuer les analyses de pesticides dans l’eau de la ville, qui ne sont jusqu’à présent pas recherchés. Nous attendons aussi le résultat des démarches qu’il a promis d’effectuer en direction des agriculteurs et viticulteurs.

Notre combat a de plus en plus de retentissement, comme en témoignent les 2 pages consacrées au sujet de l’agriculture dans l’YR, récemment.

Le mouvement " NOUS VOULONS DES COQUELICOTS " à dépassé à ce jour le MILLION de SIGNATURES !

C’est fabuleux et nous devons continuer !


Vous souhaitez faire avancer les choses ? Prendre un peu cela en main ?
Rejoignez-nous le mercredi 6 novembre et si vous ne le pouvez pas…
voici pour vous en PDF, la pétition à imprimer recto-verso, et à faire signer, puis à retourner REMPLIE à l’adresse indiquée, ou à nous remettre.

DES NOUVELLES DES COQUELICOTS D’AUXERRE :
Nous interpellerons Monsieur le Maire d’Auxerre qui nous a promis, voilà deux mois, de prendre un arrêté anti-pesticides sur toute la zone périphérique d’Auxerre, là où les habitations jouxtent les champs de grande culture (cf. la pièce jointe).
Lettre à Guy FERREZ —>>- [2]

Nous attendons toujours cet arrêté !

Groupe Auxerrois
Nous Voulons des Coquelicots
Chez Denis MARTIN
6 rue Anatole France
89000 Auxerre

Nous avons les honneurs de la presse du jour 6 2/11/2019 (L’Yonne Républicaine) sur Internet. Bonne lecture ! Bien cordialement. Denis Martin

Environnement

Le collectif Nous voulons des coquelicots attend toujours l’arrêté anti-pesticides du maire d’Auxerre

En ce vendredi de la Toussaint, le collectif Nous voulons des coquelicots a mis au second rang les traditionnels chrysanthèmes du 1er novembre, au premier plan l’urgence environnementale qui leur est chère. Une vingtaine d’entre eux se sont réunis devant les marches du perron de l’hôtel de ville d’Auxerre (…)
Lire la suite ici.


Notes

[1

[2-Lettre à Guy Férez
Maire d’Auxerre
Monsieur le Maire,
Le 6 septembre dernier, nous vous avons rencontré pour vous demander de prendre un arrêté municipal pour protéger les habitants des quartiers périphériques des effets néfastes des pesticides agricoles.
Lors de cette entrevue, une habitante des Piédalloues a évoqué les odeurs de produits chimiques lors des épandages, les migraines que cela entraine, la mortalité des abeilles qu’elle ramasse à la pelle sur sa terrasse, les arbustes des haies en bordure des champs qui jaunissent et meurent. Elle
a signalé que deux terrains de sport fréquentés par des enfants et des jeunes (tir à l’arc, RCA) se trouvent au contact des grandes cultures.
Une éducatrice de l’IME de Grattery a évoqué les nuisances et les risques potentiels que courent les enfants de l’institut en raison de traitements agricoles des champs qui jouxtent l’établissement.
Vous nous avez alors déclaré votre volonté de prendre un arrêté anti-pesticides sur le type de celui du maire de Langouet et de la centaine de maires qui lui ont emboîté le pas.
À ce jour, deux mois ont passé et cet arrêté n’a toujours pas été pris.
Aussi nous réitérons notre demande auprès de vous : Monsieur le Maire, protégez les habitants,protégez les éco-systèmes urbains, prenez un arrêté anti-pesticides pour mettre à l’abri les quartiers en limite de zones agricoles.
Nous vous remercions de votre attention.
Bien respectueusement
Les membres de la délégation du 6 septembre
Laurence Lesoeur, Denis Martin, Laure Timon, Annie Vigreux

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL