Accueil > MIGRANTS - RACISME > Communiqué de rentrée RESF Réseau d’Education Sans Frontière) - Ça va mal dans (...)

Communiqué de rentrée RESF Réseau d’Education Sans Frontière) - Ça va mal dans l’Yonne !

mardi 24 septembre 2019, par C3V Maison Citoyenne

Répression - Rétorsion - Rétention

-

Exclusion - Expulsion - Persécution…

→Yonne – Juin. Un père et ses enfants sont arrêtés par les gendarmes à leur domicile.
Placés en rétention, ils sont expulsés de force le lendemain. La mère et le cadet de 5 ans échappent à l’arrestation en se cachant plusieurs heures dans une armoire électrique. Depuis ils sont à la rue.

→ Yonne – Juillet. Sous le coup d’un arrêté d’expulsion vers un pays où ils sont en danger, une famille prend peur et disparaît dans la nature avec un enfant de 6 ans et un bébé de 5 mois. La petite venait de terminer son année scolaire. Il n’y aura pas de rentrée pour elle en septembre.

→ Yonne – Septembre. Une mère, seule avec ses quatre enfants, reçoit un avis d’expulsion. Elle perd son logement et toute possibilité d’aide financière. Les enfants continuent d’aller à l’école. Jusqu’à quand ?

→ Yonne – Septembre. La police intervient pour mettre à la porte de son logement une famille de quatre personnes. La mère est interpellée au centre de loisirs où elle était en train d’inscrire ses enfants. La famille a reçu un avis d’expulsion, les enfants ne sont plus scolarisés. C’était la semaine de la rentrée.

→ Yonne – Septembre. Une mère, seule avec trois enfants dont deux scolarisés et un bébé, reçoit un avis d’expulsion la semaine après la rentrée. Cela fait deux ans qu’elle se bat pour assurer une scolarité à ses enfants et des conditions de vie dignes. Elle est épuisée, et les enfants sont angoissés.

Ces enfants, ce sont peut-être les camarades de classes de vos
enfants. Ce sont peut-être vos élèves.

Nous, enseignants, parents d’élèves, citoyens, refusons de laisser ces
drames se jouer dans l’indifférence.

La place d’un enfant est à l’école, pas en rétention, ni à la rue.


Nous demandons l’arrêt des expulsions dans notre département et la régularisation des familles.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL