Accueil > NON-VIOLENCE > CAMP-CLIMAT - AMIS DE LA TERRE - BIZI ! - ALTERNATIBA - CERCLE DE SILENCE - (...) > CERCLE DE SILENCE - 30 avril - AUXERRE ou SENS : 18h00

CERCLE DE SILENCE - 30 avril - AUXERRE ou SENS : 18h00

mardi 9 avril 2019, par C3V Maison Citoyenne

Bonjour,

Pour le prochain Cercle de Silence d’AUXERRE, nos organisations exigeront la fin des tests médicaux d’évaluation de l’âge des mineur-e-s qui doivent être considéré-e-s avant tout comme des enfants et des adolescents -e-s et bénéficier pleinement de la prise en charge en tant que mineur-e-s en danger.

IL aura lieu

le mardi 30 AVRIL 2019

à AUXERRE de 18H00 à 19H00

rue de l’Horloge/rue de la draperie.

Lors du dernier Cercle de Silence, nous étions une dizaine et avons distribué 100 tracts.

Merci de votre présence.

A bientôt

bien cordialement
Brigitte SUZEAU

.



Les examens osseux déclarés conforment à la Constitution : une décision indigne !

Le conseil constitutionnel a déclaré conformes à la constitution les examens radiologiques
utilisés pour évaluer la minorité des jeunes sollicitant une protection en tant que mineur-e-s
isolé-e-s.

Il légitime ainsi l’utilisation d’examens médicaux critiqués par nos organisations, mais aussi et surtout par les hautes instances scientifiques et médicales ainsi que par le Défenseur des Droits, qui dénoncent le détournement de l’utilisation de ces examens en dehors de toute considération de santé. Ces examens radiologiques sont régulièrement instrumentalisés au profit d’arbitrages migratoires. ILS REPRESENTENT UN OBSTACLE MAJEUR A L’ACCES AUX DROITS ET AUX SOINS DE CES JEUNES ISOLE-E-S ET RENFORCENT CONSIDERABLEMENT LEUR FRAGILITE. Ces enfants et adolescents , particulièrement vulnérables en raison de leur âge, leur parcours migratoire et les traumatismes qu’ils-elles ont vécus, risquent sur la base de tests non fiables, de se retrouver
exclue-e-s de toute protection, A LA RUE, sans accompagnement social, sans scolarisation et
être exposé-es aux violences induites par cet environnement précaire et dangereux.
L’ETAT VIOLE SON DEVOIR DE PROTECTION DE L’INTERET SUPERIEUR DE L’ENFANT ET DE
L’ADOLESCENT, POURTANT GARANTIE PAR LA CONSTITUTION ET LES CONVENTIONS
INTERNATIONALES
.
La reconnaissance de la conformité de ces tests à la Constitution porte une atteinte grave aux droits fondamentaux de l’enfant. Nos organisations continuent d’exiger la fin des tests médicaux d’évaluation de l’âge et de porter l’intérêt des mineur-e-s.

En lien avec la centaine de Cercles de Silence en France

Action de soutien avec les migrants
Pour que les décisions soient appliquées de façon digne et respectueuse des hommes, femmes et enfants.

Animées par la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme ( DUDH ), des personnes militantes, non-violentes, croyantes ou non croyantes, clament par leur silence le droit à l’égale dignité pour
tous.
Elles exigent que toutes les personnes migrantes, enfants, femmes et hommes, qui se trouvent sur le sol français, reçoivent un traitement légal, humain et respectueux.
Articles 5 et 13 de la DUDH :

« Nul ne sera soumis à la torture, ni à des peines ou traitements cruels,
inhumains ou dégradants. »

« 1. Toute personne a le droit de circuler librement et de choisir sa
résidence à l’intérieur d’un état. »

« 2. Toute personne a le droit de quitter tout pays, y compris le sien, et
de revenir dans son pays. »


Nous ne sommes pas envahis !

Entre 2015 et 2017, la France a accueilli moins de 8 % des demandes d’asiles enregistrées dans l’U.E.
Par rapport à la population, le nombre de migrants accueillis représente 0,12 %.
Parler de « submersion » (comme G. Collomb) relève de la mauvaise foi.

Soyons solidaires avec les exilés.

Rejoignez-nous le dernier mardi de chaque mois :
à Auxerre, rue de l’Horloge/rue de la Draperie, de 18 h à 19 h
à Sens, place de la République, de 18 h à 19 h

contact : cercledesilence.auxerre@gmail.com

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL