Accueil > ENVIRONNEMENT > ENVIRONNEMENT INFO > LE RÉCIF CORALLIEN : UNE RICHESSE EXCEPTIONNELLE POUR L’HOMME

LE RÉCIF CORALLIEN : UNE RICHESSE EXCEPTIONNELLE POUR L’HOMME

lundi 8 avril 2019, par C3V Maison Citoyenne

UN CORAIL, DES CORAUX

LE RÉCIF CORALLIEN : UN HOT-SPOT DE BIODIVERSITÉ

LE RÉCIF CORALLIEN : UNE RICHESSE EXCEPTIONNELLE POUR L’HOMME

Les récifs coralliens baignent les côtes de plus de 80 pays à travers le monde (Sheppard et al. 2009) pour lesquels ils constituent une importante source de revenus, tant sur le plan de la nourriture humaine, la protection des côtes ou le tourisme… Environ 275 millions de personnes vivent à travers le monde à moins 30 km d’un récif de corail et la subsistance de plus de 500 millions dépend directement des récifs. Les économistes estiment à un peu plus de 24 milliards d’Euros la valeur des services rendus par les récifs annuellement (Chen et al. 2015). Le rapport TEEB (TEEB 2010) quant à lui évalue à environ 140 milliards d’euros par an le manque à gagner si les récifs coralliens étaient détruits.
Parmi les services écosystémiques rendus par les récifs coralliens, on peut ainsi citer :
1. Les services de prélèvements

Alimentation : les récifs de corail fournissent 9 à 12 % du poisson pêché dans le monde

et 20 à 25 % du poisson pêché par des pays en voie de développement (Moberg & Folke 1999). Ce chiffre grimpe à 70 à 90 % dans les pays de l’Asie du Sud­Est (Garcia & de Leiva Moreno 2003). Le revenu total estimé des pêcheries récifales serait d’environ 5 milliards d’euros (Conservation International 2008).
Une grande partie de ces pêches reste traditionnelle, réalisée à pieds par la population locale, principalement les femmes et les enfants qui collectent poissons, mollusques (bénitiers), crustacés (crabes et langoustes), holothuries (aussi appelée trépang ou concombre de mer)… On estime qu’un récif en bonne santé fournit annuellement entre 5 à 10 tonnes de poissons et d’invertébrés par km².

• Ressources minérales : les récifs coralliens fournissent des matériaux de construction des habitations (Maldives, Indonésie), du sable pour la construction des infrastructures routières ou des fertiliseurs pour les terres de culture… Les récifs des Maldives fournissent ainsi annuellement environ 20000 m3 de matériaux (Moberg & Folke 1999).

• Ressources vivantes : au­delà de la pêche pour l’alimentation, les récifs permettent également la pêche de poissons coralliens pour l’aquariologie (15 millions de poissons/ an pour 2 millions d’aquariologistes dans le monde), la perliculture… 2. Les services de régulation •

Protection côtière : les récifs de coraux contribuent à la protection du littoral de l’action destructive des vagues et des tsunamis.

Ce sont ainsi plus de 150 000 km de côtes qui sont naturellement protégées par les barrières récifales (www.coralguardian.org). Un récif corallien typique pourrait ainsi absorber jusqu’à 90 % de la force d’impact d’une vague (Wells 2006). Lors du Tsunami dévastateur de 2004 dans l’Océan Indien, les côtes protégées par des récifs coralliens en bonne santé n’ont été que peu affectées par la vague mortelle. La valeur de la protection des littoraux contre les catastrophes naturelles est évaluée entre 20 000 et 27 000 euros par an et par hectare de corail (TEEB 2010). Le bénéfice total est estimé à 7 milliards d’euros par an (Conservation International 2008).

LE RÉCIF CORALLIEN : MENACES LOCALES ET GLOBALES

L’écosystème corallien est aujourd’hui menacé à la fois par des atteintes locales (pollutions, sédimentation, développement côtier non durable, la pollution entraînant la destruction du récif, enrichissement nutritif, surpêche, utilisation de méthodes destructrices pour la pêche…) et depuis les années 1980, par des atteintes globales (réchauffement global, acidification des océans). Ainsi, le Global Coral Reef Monitoring Network (GCRMN) estime que 19 % des récifs sont actuellement détruits, 15 % sont sérieusement endommagés et risquent de disparaître d’ici une dizaine d’années et 20 % risquent de disparaître dans moins de 40 ans. De façon plus positive, 46 % des récifs du globe sont en bonne santé (Wilkinson 2008).
Les rares études de suivi de la croissance récifale sur du long terme montrent une nette diminution de la couverture corallienne. Ainsi De’ath et al. (2012) montre que l‘analyse de 2258 mesures effectuées sur 214 récifs de la Grande Barrière durant la période 1985 – 2012 permet de mettre en évidence un déclin de la couverture corallienne de 28,0 % à 13,8 % et une perte de la couverture initiale de 50,7 %.
Parmi les événements globaux qui affectent les récifs, l’augmentation de la température des eaux de surface provoque un phénomène à grande échelle, le blanchissement des coraux l’acidification des océans.
Second événement affectant gravement la biologie corallienne, est également appelée l’autre effet du CO2 (Doney et al. 2009). Une partie de l’excès de gaz carbonique produit par les activités humaines se dissout dans les océans, réduisant d’une part l’effet de serre (et donc réduisant l’augmentation de la température du globe) mais provoquant d’autre part une augmentation de l’acidité des océans, selon la réaction : H2O + CO2 HCO3­ + H +
À ce jour, le pH a diminué d’environ 0,1 unité depuis le début du siècle dernier (8,2 à 8,1) ce qui correspond à une augmentation de l’acidité des eaux d’environ 30 % (Gattuso & Hansson 2011). L’acidification affecte principalement la vitesse de calcification des coraux, et donc la croissance récifale. Cependant, il apparaît que les effets varient énormément d’une espèce à une autre.
Corail mort (blanc)


RÉFÉRENCES
• ALLEMAND D., FURLA P. and BÉNAZET­TAMBUTTÉ S., 1998 – Mechanisms of Carbon Acquisition for Endosymbiont Photosynthesis in Anthozoa. Can J Bot 76 : 925­941.
• ALLEMAND D., TAMBUTTÉ É., ZOCCOLA D. and TAMBUTTÉ S., 2011 – Coral Calcification, Cells to Reefs. In Coral Reefs : an Ecosystem in Transition. Springer Netherlands.
• BARNES D. J. and CHALKER B. E., 1990 – Calcification and Photosynthesis in Reef-Building Corals and Algae. In Coral Reefs. Amsterdam : Elsevier.
• BIGGS D., 2011 – Understanding Resilience in a Vulnerable Industry : the Case of Reef Tourism in Australia. Ecology and Society 16 (1) : 30.
• CAIRNS S. D., 1999 – Species Richness of Recent Scleractinia. Atoll Res Bull 459 : 1­46.
• CAR/ASP, 2003 – Le coralligène en Méditerranée. PNUE.
• CHEN P. Y., CHEN C. C., CHU L. and MCCARL B., 2015 – Evaluating the Economic Damage of Climate Change on Global Coral Reefs. Global Environmental Change 30 : 15­20.
• CONSERVATION INTERNATIONAL, 2008 – Economic Values of Coral Reefs, Mangroves, and Seagrasses : a Global Compilation. Center for Applied Biodiversity Science, Arlington.
• DARWIN C. R., 1842 – The Structure and Distribution of Coral Reefs. Being the First Part of the Geology of the Voyage of the Beagle, under the Command of Capt. Fitzroy, R.N. during the Years 1832 to1836. London : Smith Elder and Co.
• DE’ATH G., FABRICIUS K. E., SWEATMAN H. and PUOTINEN M., 2012 – The 27-Year Decline of Coral Cover on the Great Barrier Reef and its Causes. Proceedings of the National Academy of Sciences of the United States of America, 109 (44), 17995­17999.
• DONEY S. C., V. FABRY J., FEELY R. A. and KLEYPAS J. A., 2009 – Ocean Acidification : the Other CO2 Problem. Ann Rev Marine Sci 1 : 169­192.
• DULLO W. C., 2005 – Coral Growth and Reef Growth : a Brief Review. Facies 51 : 33­48.
• EREZ J., REYNAUD S., SILVERMAN J., SCHNEIDER K. and ALLEMAND D., 2011 – Coral Calcification under Ocean Acidification and Global Change. In Coral Reefs : an Ecosystem in Transition. Springer Netherlands.
• FRANKIGNOULLE M. and GATTUSO J.­P., 1993 – Air-Sea CO2 Exchange in Coastal Ecosystems. NATO ASI Series 14 : 233­248.
• FURLA P., ALLEMAND D., SHICK M., FERRIER­PAGÈS C., RICHIER S. et al., 2005 – The Symbiotic Anthozoan : a Physiological Chimera between Alga and Animal. Integr Comp Biol 45 : 595­604.
• FURLA P., RICHIER S. and ALLEMAND D., 2011 – Physiological Adaptation to Symbiosis in Cnidarians. Coral Reefs : an Ecosystem in Transition. Springer Netherlands.
• GARCIA S. M. and DE LEIVA MORENO J. I., 2003 – Global Overview of Marine Fisheries. In Responsible Fisheries in the Marine Ecosystem. FAO & CABI Publishing.
• GATTUSO J.­P, ALLEMAND D. and FRANKIGNOULLE M., 1999 – Photosynthesis and Calcification at Cellular, Organismal and Community Levels. In Coral Reefs : a Review on Interactions and Control by Carbonate Chemistry. Am Zool 39 : 160­183.
• GATTUSO J.­P., FRANKIGNOULLE M. and WOLLAST R., 1998 – Carbon and Carbonate Metabolism in Coastal Aquatic Ecosystems. Annu Rev Ecol Syst 29 : 405­433.
• HOEGH­GULDBERG O., 1999 – Climate Change, Coral Bleaching and the Future of the World’s Coral Reefs. Mar Freshwater Res 50 : 839­866.
• HOLCOMB M., VENN A. A., TAMBUTTÉ É., TAMBUTTÉ S., ALLEMAND D. et al., 2014 – Coral Calcifying Fluid Ph Dictates Response to Ocean Acidification. Sci Rep 4 : 5207.
• HOULBRÈQUE F. and FERRIER­PAGES C., 2009 – Heterotrophy in Tropical Scleractinian Corals. Biol Rev. 84 : 1­17.
• MOBERG F. and FOLKE C., 1999 – Ecological Goods and Services of Coral Reef Ecosystems. Ecol Econ 29 : 215­233.
• MOYA A., HUISMAN L., BALL E. E., HAYWARD D. C., GRASSO L. C. et al., 2012 – Whole Transcriptome Analysis of the Coral Acropora millepora Reveals Complex Responses to CO2-driven Acidification during the Initiation of Calcification. Mol Ecol 21 : 2440­2454.
• MUSCATINE L., GOIRAN C., LAND L., JAUBERT J., CUIF J. P. et al., 2005 – Stable Isotopes (Δ13C and 15N) of Organic Matrix from Coral Skeleton. Proc Natl Acad Sci USA 102 : 1525­1530. • PORTER J. W. and TOUGAS J. I., 2001 – Reef Ecosystems : Threats to their Biodiversity. In Encyclopedia of Biodiversity. San Diego : Academic Press.
• REYNAUD S., LECLERCQ N., ROMAINE­LIOUD S., FERRIER­PAGÈS C., JAUBERT J. et al., 2003 – Interacting Effects of CO2 Partial Pressure and Temperature on Photosynthesis and Calcification in a Scleractinian Coral. Global Change Biol 9 : 1660­1668.
• TAMBUTTÉ S., HOLCOMB M., FERRIER­PAGÈS C., REYNAUD S., TAMBUTTÉ É. et al., 2011 – Coral Biomineralization : from the Gene to the Environment. J Exp Mar Biol Ecol : 58­78, 2011. • SMITH S. V. and KINSEY D. W., 1976 – Calcium Carbonate Production, Coral Reef Growth, and Sea Level Change. Science 194 : 937­939.
• TAMBUTTÉ S., TAMBUTTÉ É., ZOCCOLA D. and ALLEMAND D., 2008 – Organic Matrix and Biomineralization of Scleractinian Corals. In Handbook of Biomineralization. Wiley-VCH Verlag GmbH. • TEEB, 2010– The Economics of Ecosystems and Biodiversity Ecological and Economic Foundations. Pushpam Kumar, Earthscan.
• VENN A. A., TAMBUTTÉ É., HOLCOMB M., LAURENT J., ALLEMAND D. et al., 2013 – Impact of Seawater Acidification on Ph at the Tissue-Skeleton Interface and Calcification in Reef Corals. Proc Natl Acad Sci USA 110 : 1634­1639.
• VIDAL­DUPIOL J., ZOCCOLA D., TAMBUTTÉ É., GRUNAU C., COSSEAU C.et al., 2013 – Genes Related to Ion-Transport and Energy Production Are Upregulated in Response to CO2-Driven Ph Decrease in Corals : New Insights from Transcriptome Analysis. PLoS One 8 : e58652.
• WEIS V. M. and ALLEMAND D., 2009 – What Determines Coral Health ? Science 324 : 1153­1155.
• WELLS S., 2006 – In The Front Line Shoreline Protection and other Ecosystem Services from Mangroves and Coral Reefs. UNEP-WCMC Biodiversity Series 24 : 1-34.
• WELLS S., 2006 – Shoreline Protection and other Ecosystem Services from Mangroves and Coral Reefs. UNEP-WCMC Biodiversity Series 24.

Documents joints

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL