Accueil > ENVIRONNEMENT > LES LUTTES > PESTICIDES > NOUS VOULONS DES COQUELICOTS - vend. 5 AVRIL - DEVANT LA MAIRIE de JOIGNY (...)

NOUS VOULONS DES COQUELICOTS - vend. 5 AVRIL - DEVANT LA MAIRIE de JOIGNY - Quoi de neuf sur le site des Coquelicots ? Nous voulons la fin de tous les pesticides

lundi 18 mars 2019, par C3V Maison Citoyenne

Viens avec moi, mon vieux pays

- Tous les 1er vendredi du mois devant les mairies -

LE PROCHAIN RENDEZ-VOUS

- JOIGNY - VENDREDI 5 AVRIL devant la MAIRIE -

.
Chers amis,
Notre prochain rassemblement mensuel, sera pour Vendredi 5 AVRIL.
Comme les fois précédentes, nous suivrons l’appel national et nous retrouverons devant la mairie de Joigny à 18h 30, puis vers 19h nous nous replierons vers le Sunsab, le petit café qui est sur le quai, à côté du Proximarché : la salle du fond nous est réservée pour que nous puissions prendre le temps de faire mieux connaissance et de nous organiser pour recueillir des signatures nouvelles.
Les journées s’allongent et le froid recule : nous allons donc pouvoir opérer plus facilement en plein air ; nous allons faire un nouveau départ en nous rassemblant plus nombreux et en échangeant nos idées et suggestions. Pour ceux qui aiment chanter, il y a sur le site des chansons qui pourraient animer nos rencontres ; il y a des idées de graines de coquelicots à semer en ce début de printemps.
L’adresse du site est toujours la même :
https://nousvoulonsdescoquelicots.org/

- LES NOUVEAUTÉS -

Notre Grand Débat à nous

Bien avant que nos Excellences n’en parlent, nous avons lancé un grand débat national. Plus de 500.000 Français réclament aujourd’hui la fin des pesticides, ce qui en fait -et de loin- la plus notable participation au grand show public en cours. Et pourtant, rien. Pas un mot ministériel, pas l’once d’une considération pour notre grand mouvement non-violent.

Il y aurait de quoi être amer, mais se plaindre n’est pas notre genre. Nous savions depuis le début que nous nous attaquions à un système, à un Himalaya fait d’intérêts croisés, de lobbies enracinés, d’irresponsabilité chronique. Et nous ne cèderons pas, car nous sommes la vie et ils sont le passé. Tôt ou tard, ils seront obligés de nous entendre.

A l’heure où tant d’aveugles parlent de crise de la démocratie, nous démontrons par nos si beaux rassemblements qu’il est possible de relever la tête ensemble. De refonder le lien social et politique sans lequel aucune société ne tient plus. Nous sommes évidemment pour la relocalisation de l’économie et l’établissement partout de circuits courts, seules garanties de qualité, de sécurité et pour tout dire de vérité. Mais ce qui se passe en cette année 2019 avec les Coquelicots va plus loin. Nous montrons mois après mois qu’il est possible de relocaliser la politique. Possible et hautement souhaitable. Nous établissons des liens puissants, qui ne se déferont plus jamais. Notre petite révolution, soyez-en sûrs, a un magnifique avenir devant elle. Merci à tous.


La voix d’Emily Loizeau en cadeau royal

Au printemps 2018, nous étions quatre à croire au mouvement des coquelicots : Mariane, Dom, Gil et moi, Fabrice Nicolino. Un soir, Mariane m’a entraîné écouter à Paris Emily Loizeau, qui donnait un concert en hommage à Lou Reed. Mon Dieu ! quelle voix. Nous avons bu un verre en sa compagnie, expliqué qu’on avait besoin d’elle, Mariane a laissé trois phrases sur un bout de papier.

Le reste relève de la magie des rencontres. Emily a travaillé tout l’été dernier, et l’automne, sur une chanson qui pourrait servir d’hymne aux Coquelicots. En janvier, Cyril Dion, le co-auteur du film Demain, a réalisé un clip musical avec elle dans les Alpes de Haute-Provence. Et maintenant, la chanson sort le 12 février et le clip le 20 février.

Cette chanson, nous l’adorons. Pour la raison la plus simple qui soit : elle est belle. Mais vous devez savoir qu’Emily nous en a fait cadeau.
Chaque coquelicot qui l’achètera aidera notre mouvement, car tous les droits seront reversés à Nous voulons des coquelicots. Que cela soit dit sans manières : Emily, je t’embrasse.

Fabrice Nicolino
.

PS : pour acheter la chanson, cliquez ICI.
.
Et pour la partition guitare et les paroles, c’est cadeau d’Emily !

.

.
Quoi de neuf, sur le site des Coquelicots ?
Un exposé clé en main sur les pesticides, pour animer une soirée d’information et muscler vos connaissances sur le sujet.
.

PS : vous êtes un certain nombre à ne plus voir la carte des rassemblements s’afficher. Une mise à jour indépendante de notre volonté semble l’expliquer. Technique testée et approuvée : mettre à jour son navigateur, changer d’appareil (sur un smartphone plutôt qu’un ordinateur et inversement), changer de navigateur. C’est enquiquinant, mais nous n’y pouvons pas grand-chose… !

Les projecteurs sur... Besançon !
Les Coquelicots de Besançon nous ont enchantés dès le début. Par la joie manifeste qui se dégage de leurs rassemblements. Pour leur rigueur et leur créativité (ils éditent une newsletter sensationnelle et ont déjà prévu le thème de chaque rassemblement jusqu’à octobre 2020 !). Un noyau dur s’est constitué - dur au sens de solide - emmené par Emmanuelle. Son témoignage, vous pourrez le montrer à ceux qui s’interrogent sur notre mouvement. Ou le regarder, vous qui avez déjà signé l’Appel, comme un miroir lumineux et vivant de notre mobilisation.

Merci Emmanuelle.

Voir leur vidéo !

Voir la suite ICI

Répondre à cet article

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL