Accueil > POLITIQUE > ECONOMIE > Semaine de mobilisation générale contre le GAFA (2 infos en 1)

Semaine de mobilisation générale contre le GAFA (2 infos en 1)

lundi 17 décembre 2018, par C3V Maison Citoyenne


et second article du Monde/AFP ICI —>> [1]
.
.
.


Taxe Gafa : Interpellons nos élu·e·s

Les multinationales de l’Internet : Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft et les autres doivent payer leurs impôts en France, comme tout le monde. Lors des discussions sur la loi finance 2019, le sénat a voté à l’unanimité pour la création d’une #taxeGAFA suite à la pression des citoyennes et citoyens.
Aujourd’hui, exigeons le même vote à l’assemblée nationale en interpellant nos députés et députées pour le maintien de la taxe.

Que faire ?

Interpellez vos élu-e-s en cliquant sur leur photo

ou

Ce jeudi 20 décembre à 17h, nous vous donnons rendez-vous au siège de google (8 rue de Londres, Paris 75009) pour récupérer ce #Pognondedingue.

OU

Participez à l’action citoyenne

ACTIONAID : Stop à la répression syndicale en Turquie

Mobilisation d’ActionAid France devant le siège social d’Yves Rocher pour faire respecter les droits syndicaux des travailleurs•euses turques.
"Chez Yves Rocher, travaille et tais-toi !"

Le groupe Yves Rocher doit faire pression sur sa filiale turque Kosan Kozmetik qui a exclu plus de 130 salarié•e•s au motif qu’ils/ elles étaient syndiqué•e•s :rage :
Ils et elles doivent impérativement être réintégré•e•s !

Signez la pétition

Après l’échec récent d’un accord politique à Bruxelles sur la question de l’évasion fiscale des GAFA et des multinationales, et faute d’une convention internationale, nous, citoyens, citoyennes reprenons le combat en France pour interpeller nos élu(e)s pour que la taxation des GAFA soit une priorité dans le budget 2019 !
Signez et interpellez vos élu·e·s !!!
#GAFAmaTune

Signez la petition


Notes

[1Second article du Monde/AFP le 17 décembre 2018

Le Monde 17/12/2018 - Numérique : la France perd patience et taxera les Gafa dès janvier
À la recherche de recettes pour financer les mesures sociales annoncées la semaine dernière par Emmanuel Macron, le gouvernement français a tranché : il taxera dès le 1er janvier les géants du numérique, sans attendre un éventuel accord au sein de l’Union européenne.
« La taxe s’appliquera en tout état de cause au 1er janvier 2019 et elle portera donc sur l’ensemble de l’année 2019 pour un montant que nous évaluons à 500 millions d’euros »

Répondre à cet article

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL