C3V

Accueil > SANTE > [VICTOIRE] Ensemble, nous avons fait reculer M&M’s !!! #stopNano

[VICTOIRE] Ensemble, nous avons fait reculer M&M’s !!! #stopNano

mercredi 28 novembre 2018, par C3V Maison Citoyenne

// VICTOIRE : Nous avons fait plier M&M’s #stopNano

Chères amies, chers amis,
INCROYABLE !!! En quelques semaines à peine, plusieurs milliers de consommacteurs ont fait plier l’un des principaux géants de l’agro-alimentaire ! Début novembre, avec vous, nous avons menacé les célèbres M&M’s d’une campagne de boycott si le producteur ne s’engageait pas à supprimer le très controversé E171, additif de dioxyde de titane présent à l’échelle nano.

La menace de boycott a déjà porté ses fruits !
Le fabricant Mars nous a informé qu’il s’engageait à retirer le dioxyde de titane mi 2019 dans les M&M’s peanut en France et en Europe !

Ensemble, nous avons fait plier le célèbre géant mondial de la confiserie !

Ce recul apporte la preuve que la menace d’un boycott, point d’aboutissement d’une campagne que nous avons engagée voilà près de 2 ans, peut influer sur des industriels considérant trop souvent les consommateurs comme de vulgaires cobayes.

Grâce à la mobilisation citoyenne, de nombreux producteurs et distributeurs ont accepté de retirer les additifs suspects contenant des nanos.

Médicaments, aliments, cosmétiques :

MENONS L’ENQUETE !!! #stopNano

ou https://fr.ulule.com/nano-enquete/

// NANOS PARTOUT, TRANSPARENCE NULLE PART...

Malgré cette victoire, beaucoup reste à faire. De nombreux fabricants sont récalcitrants : Mondelez (biscuits Lu, chewing-gums Hollywood, Stimorol, Milka, café Maxwell…), Vahiné (décorations pâtissières), Fauchon, Cartes d’Or… Les nanoparticules se cachent également dans d’autres additifs, comme l’anti-agglomérant E551, et dans d’autres produits comme les cosmétiques (crèmes solaires, dentifrices, rouges à lèvres...) ainsi que dans les médicaments (Doliprane, Spasfon, Dafalgan…).

Seules des analyses approfondies de ces produits peuvent permettre de dévoiler la présence des nanoparticules. Et aussi scandaleux que cela puisse paraître, c’est à une association indépendante de financer ces analyses !

La "loi du marché" est ainsi faite que des industriels de la nanomalbouffe peuvent, en toute impunité, mettre sur le marché des additifs potentiellement cancérigènes et mal évalués. Tout cela sous le regard passif de l’Etat et de la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) qui considèrent qu’il est urgent d’attendre.

Aidez-nous à démasquer les nanos dans d’autres produits comme les dentifrices, cosmétiques et médicaments !

Nanoparticules : Aidez nous...à financer de nouvelles analyses
ou https://fr.ulule.com/nano-enquete/

★ Ne doutez jamais qu’un petit groupe de gens réfléchis et engagés puisse changer le monde. En fait, c’est toujours comme cela que ça s’est passé.★ - Margaret Mead (1901 - 1978) - Anthropologue.

Stéphen, Martin, Benjamin, Magali, Mathias, Céline, Michèle, Marie-Laure et toute l’équipe d’Agir pour l’Environnement.

Agir pour l’Environnement
2 rue du Nord - 75018 PARIS
contact@agirpourlenvironnement.org

Répondre à cet article

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL