C3V

Accueil > CONFÉRENCES - EXPOSITIONS - COLLOQUES - (concerts intégrés) > CONFERENCE - FILM / DEBAT - COLLOQUE... > FESTIVAL ALIMENTERRRE 2018 - LE PROGRAMME - Auxerre - Joigny - Coulanges la (...)

FESTIVAL ALIMENTERRRE 2018 - LE PROGRAMME - Auxerre - Joigny - Coulanges la vineuse du 17 au 27 novembre

mercredi 14 novembre 2018, par C3V Maison Citoyenne


08 novembre 2018 - 19H45 - Projection-débat - Cinéma Agnès Varda
Place Cassigni - 89300 JOIGNY -


L’agroécologie dans l’Oasis de Chenini
+ Frontera invisible

+Mexique, sous l’emprise du Coca 04 novembre 2018 à partir de 17h
Type : Projection-débat
Musée du moule à chocolat
110, rue du milieu
89110 Villiers sur Tholon
Film : Frontera Invisible
Second film : Mexique, sous l’emprise du Coca
Organisateur : Coopérative Germinal / alimenterre.germinal@lilo.org
L’agroécologie dans l’Oasis de Chenini

L’assèchement des sources naturelles dans les années 1970, la pollution ou encore l’abandon progressif des terres ont entraîné de lourdes conséquences sur l’écosystème de l’oasis de Chenini, dans la région de Gabès en Tunisie. Face à ces problèmes, les habitants se mobilisent depuis des décennies pour préserver leur oasis à travers des pratiques issues de l’agroécologie et de savoir-faire locaux.
L’avis du comité de sélection
Une belle introduction à l’agroécologie comme moyen de sauvegarder l’environnement et de garantir la sécurité alimentaire d’une région. De nombreux points sont soulevés : objectif zéro pesticide, agriculture familiale, exode rural, morcellement des terres, labellisation, semences, désertification, changement climatique, insertion sociale, statut de la femme, etc. Un documentaire complet, agréable, facile d’accès et qui met en avant l’intérêt du travail en commun et de la solidarité.

Le champ des possibles
05 novembre 201819h 30
Type : Projection-débat
coopérative GERMINAL Auxerre
22, rue de Preuilly
89000 Auxerre
Inscription recommandée sur place ou par téléphone au 03 86 72 90 50.
Film : Le champ des possibles
Organisateur :
Quitter la ville pour retourner à la terre et devenir paysan, un défi que se sont lancés plusieurs citadins français. Partis de zéro, ces néo-paysans doivent tout apprendre dans l’idée de renouer avec la nature. Qu’ils s’installent collectivement ou non, ils se rejoignent autour de l’idée de rompre avec les pratiques industrialisées. Chacun d’eux réinvente le métier de paysan et explore le champ des possibles.
L’avis du comité de sélection
Le champ des possibles aborde la question du besoin croissant, en France, de trouver un sens éthique à son métier et à sa vie par le retour à la terre. Un large panorama d’alternatives est présenté comme des moyens de transformations sociétales. Le film s’appuie sur des portraits d’individus et permet ainsi de s’identifier à cette quête de sens. Sont mis en évidence les étapes, les enjeux et les obstacles auxquels est confrontée cette génération d’agriculteurs issue des villes, qui se lance dans l’aventure des métiers de l’agriculture. Un film positif qui saura parler au plus grand nombre et suscitera certainement des vocations.
Coopérative Germinal / alimenterre.germinal@lilo.org


De 2007-2008 à aujourd’hui : un journal de la crise alimentaire
07 novembre 201819 H
Type : Conférence
BAR du marché
2, place des cordeliers
salle à l’étage
89000 Auxerre
Organisateur : Coopérative Germinal / alimenterre.germinal@lilo.org|



8 NOVEMBRE - 19h45 -JOIGNY - Salle Agnès VARDA
Débat avec le co-réalisateur Richard PROST
Vers un crash alimentaire
08 novembre 201819H45
Type : Projection-débat
Cinéma Agnès Varda
Place Cassigni
89300 JOIGNY
Film projeté : Vers un crash alimentaire.
.
.
PLUS D’INFORMATIONS

Organisateur : Coopérative Germinal / alimenterre.germinal@lilo.org
et C3V Maison citoyenne / contact : https://c3vmaisoncitoyenne.com/spip.php?rubrique59

Dans un univers où la mondialisation est synonyme de croissance, voire d’abondance, on n’avait pas vu ça depuis plus de trente ans : les stocks de céréales n’assurent plus que 37 jours de nourriture à la population mondiale !
Bien en deçà du niveau officiel de sécurité alimentaire, fixé à 60 jours.
La réduction dramatique de l’approvisionnement alimentaire risque de plonger le monde dans la plus grave crise qu’il ait connue depuis longtemps.
Toutes les statistiques indiquent que les récoltes de cette année seront insuffisantes (pour la 7e fois depuis 8 ans) pour nourrir tous les habitants de la terre.
Les hommes ont jusqu’ici mangé à leur faim en prélevant sur les stocks constitués au fil des années de vaches grasses. Ceux-ci sont désormais tombés au-dessous du seuil critique.
Alors que l’appétit de la planète ne cesse de croître, à mesure que la population augmente, la récolte de céréales diminue... Moins de 2 milliards de tonnes pour cette année, contre 2,7 milliards, en 2004.
À Chicago, Paris ou Shanghai, partout dans le monde, le cours des céréales s’affole. Les spéculateurs délaissent les métaux au profit des matières premières agricoles.
Le blé a pris 70 % en moins d’un an, le maïs a doublé. À eux seuls, blé et maïs représentent plus de 80 % de la production céréalière dans le monde, entrent dans 70 % de la nourriture du bétail, pour la viande comme pour les laitages.
Ces deux céréales sont au centre du défi actuel pour nourrir les hommes, le bétail et... les moteurs !


Frontera invisible


.


.


L’agroécologie dans l’Oasis de Chenini


17 novembre 2018


à partir de 10h
Type : Projection-débat
coopérative GERMINAL Auxerre
22, rue de Preuilly
89000 Auxerre
Inscription recommandée sur place ou par téléphone au 03 86 72 90 50.
Film : Frontera Invisible
Second film : L’agroécologie dans l’oasis de Chenini : préserver ensemble
Organisateur : Coopérative Germinal / alimenterre.germinal@lilo.org

Frontera Invisible est l’histoire vraie des communautés colombiennes piégées au milieu de la plus longue guerre du monde, dans laquelle la course à l’huile de palme pour produire du carburant « vert » a contraint paysans et indigènes à être déplacés. L’équivalent de la population du Danemark a dû quitter ses terres après la destruction de son habitat naturel par les riches producteurs. Ce film offre une voix aux communautés locales qui luttent pour récupérer leurs terres tout en exposant les principaux pièges de la politique des agrocarburants.

En Colombie, le gouvernement a signé un accord de paix avec le groupe rebelle des FARC qui a mis fin à 60 ans de conflit armé. Pendant ce temps, le gouvernement prévoit de continuer à planter des palmiers pour approvisionner la Colombie et l’Europe en agrocarburant. La paix rendra-t-elle la terre à ses vrais propriétaires ou la laissera-t-elle simplement aux grandes entreprises agricoles ?

L’avis du comité de sélection
Ce film illustre les relations complexes entre le gouvernement colombien, les milices armées, les paysans et les grandes entreprises d’exploitation d’huile de palme. L’interdépendance entre le conflit en Colombie et la consommation d’huile de palme en Europe est bien démontrée : un film qui parlera aux citoyens-consommateurs et qui permettra de questionner notre pouvoir d’agir.

Vertueuses, les multinationales ? Le business de l’aide au développement

20 novembre 2018

de 19h45 à 23h
Type : Projection-débat
salle polyvalente
26, rue des dames
89580 Coulanges la vineuse
Film : Vertueuses, les multinationales ? Le business de l’aide au développement
Organisateur : Coopérative Germinal/ alimenterre.germinal@lilo.org

L’aide publique au développement européenne a pour objectif de faire diminuer l’insécurité alimentaire et la grande pauvreté dans le monde. Plutôt que d’utiliser des structures étatiques, les contributeurs allouent souvent les fonds à des entreprises, par le biais de partenariats public-privé. Or, dans les faits, les industriels ne jouent pas le jeu. En enquêtant en Afrique, les auteurs de ce documentaire ont constaté que les multinationales accaparent les terres, paient des salaires misérables à leurs employés et poussent les paysans à acheter leurs produits. Pourtant, des modèles alternatifs d’aide au développement existent.

L’avis du comité de sélection
Ce film au contenu effarant montre que la lutte contre la faim est un prétexte pour certaines multinationales qui souhaitent s’implanter en Afrique. On assiste alors à l’importation du modèle d’agriculture intensive occidental en Zambie, au Kenya et en Tanzanie. Le sujet méconnu de la captation de l’aide au développement par les grandes firmes internationales est ici traité de façon complète. Les limites du partenariat public-privé dévoilent les phénomènes d’accaparement des terres, d’endettement des paysans et du bouleversement des pratiques alimentaires locales. Des modèles alternatifs plus vertueux sont présentés et invitent au débat.

Jeudi 15 novembre 19h30
- Germinal 1 rue du Pont de Fer - SENS :
Eloge des mils - L’héritage africain - Idriss Diabaté - 2017 - 52’-Intervenant : Erik Polrot, directeur des Jardins de la Croisière, atelier, chantier d’insertion, association membre du réseau Cocagne.

Samedi 17 novembre 10h00
- Germinal 22 rue de Preuilly - AUXERRE  :
Frontera invisible - Nicolas Richat et Nico Muzi - 2016 - 28’ + L’ agroécologie dans l’oasis de Chenini : Préserver ensemble- Sonia Ben Messaoud et Laetitia Martin - 2018 - 37’ - Intervenante : Marianne Fouchet, productrice bio, membre de la FNAB, du GABY


Mardi 20 novembre 19h45

- Salle polyvalente - COULANGES-LA-VINEUSE :

Vertueuses, les multinationales ?

- Le business de l ’aide au développement - Valentin Thurn et Caroline Nokel - 2017 - 86’-

Samedi 24 novembre 10h00

- Germinal 1 rue du Pont de Fer - SENS :

Vertueuses, les multinationales ?

- Le business de l ’aide au développement - Valentin Thurn et Caroline Nokel- 2017 - 86’





Mardi 27 novembre 19h30}


- Germinal 22 rue de Preuilly - AUXERRE :

LA PLANETE LAIT

- Andréas Pichler - 2017 - 90’ - Intervenants : Philippe Colin, agriculteur, éleveur à Blacy, ancien porte-parole de la Confédération paysanne & Nathalie Riballet (conseillère chez Germinal)



Germinal SENS


.

.

Répondre à cet article

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL