C3V

Accueil > ENVIRONNEMENT > ENVIRONNEMENT INFO > CLIMATS > CHANGEMENT CLIMATIQUE : UNE AVANCEE MONDIALE NON NEGLIGEABLE FAUTE DE (...)

CHANGEMENT CLIMATIQUE : UNE AVANCEE MONDIALE NON NEGLIGEABLE FAUTE DE DECISIONS SUFFISANTES COTE POUVOIRS et MALGRE TRUMP !!!

jeudi 20 septembre 2018, par C3V Maison Citoyenne

Quatre mille cinq cents représentants de villes, de régions, d’entreprises et d’ONG

Pour Michael Burger, ancien maire de New-york et directeur exécutif du Sabin Center for Climate Change Law de l’Université Columbia de New York, l’événement traduit la frustration des acteurs non étatiques face à la lenteur des progrès dans la mise en œuvre des objectifs de l’accord de Paris, qui est censé limiter la hausse des températures mondiales à moins de deux degrés.

Lundi 10 septembre le secrétaire général des Nations unies, appelait la société civile à réclamer “des comptes” aux dirigeants de la planète.

Antonio Guterres a déclaré : "“Si nous ne changeons pas d’orientation d’ici 2020, nous risquons […] des conséquences désastreuses pour les humains et les systèmes naturels qui nous soutiennent.””Le changement climatique va plus vite que nous”, a-t-il insisté."

Le nombre de personnes souffrant de la faim retrouve ainsi son niveau “d’il y a dix ans” et confirme “l’inversion de la tendance à la baisse” engagée depuis 2015,

Des maires et responsables régionaux du monde entier ont mis au défi mercredi 12 septembre les dirigeants de la planète de suivre leur exemple pour lutter contre le changement climatique, les Américains affirmant qu’ils peuvent largement compenser le retrait environnemental du président républicain Donald Trump.

« La personne qui se trouve dans cet hôtel de ville est plus importante que le locataire de la Maison Blanche », a lancé le maire démocrate de Los Angeles, Eric Garcetti, lors d’un événement à la mairie de San Francisco, ville écologique modèle qui accueille le premier Sommet mondial pour l’action climatique jusqu’à vendredi. « Nous devons être radicaux », a déclaréla maire de Paris, Anne Hidalgo, présidente de l’alliance C40 de près de 100 grandes villes qui se sont engagées à arriver à zéro carbone d’ici à 2050, (mais il sera peut-être trop tard...*)

Le sommet, premier du genre avec plus de 4 000 délégués, s’est ouvert avec la publication d’un rapport qui devrait en réjouir certains et en alarmer d’autres, sur la trajectoire des émissions de gaz à effet de serre aux Etats-Unis.
"Hotel de ville de Los Angeles"
L’électricité « propre » connaît une croissance effrénée aux Etats-Unis, le charbon est en recul et les voitures électriques se développent – malgré l’hostilité du gouvernement Trump.
les article sont extraits de Boursorama et du Monde
et dernier titre du Monde en date - (20-09-2018) :
Selon la Banque mondiale, la lutte pour le climat passe par un prix sur le carbone

« Nous sommes la dernière génération qui puisse faire quelque chose », a lancé, depuis le Canada, Kristalina Georgieva, la directrice de l’institution.

*(note ajoutée qui n’engage que le traducteur...)


Le livre de l’appel :

” nous voulons des coquelicots ”

de F Nicolino et F Veillerette
12 septembre 2018
Le nouveau livre de Fabrice Nicolino et François Veillerette veut dire la vérité sur cette industrie folle qui produit une “véritable apocalypse” où la vie disparaît, des coquelicots aux abeilles et où la santé humaine est détruite.

Rendez-nous nos coquelicots ! Rendez-nous la beauté du monde !

Le livre-manifeste de Fabrice Nicolino et François Veillerette contre les pesticides.

Ceci n’est pas un livre. C’est un manifeste, celui de la vie, des coquelicots dans les champs de blé, des oiseaux au bord du chemin, des abeilles. Une véritable Apocalypse les fait disparaître par milliers, par millions, par milliards, et tout le monde connaît le nom des coupables : les pesticides. La solution ? l’interdiction des pesticides de synthèse.

Une industrie devenue folle détruit tout ce qui nous est cher, jusqu’à notre santé, et l’heure n’est plus à la discussion de salon. Il faut se lever, ensemble, dans un soulèvement pacifique de toute la société. Ce monde qui s’ efface est le nôtre et chaque couleur qui succombe, chaque lumière qui s’éteint est une douleur défi nitive. Rendez-nous nos coquelicots ! Rendez-nous la beauté du monde !

Le texte que vouspouurez lire annonce que l’heure est venue de relever la tête après tant de coups reçus. Car c’est l’heure, et elle ne reviendra peut-être pas. Lecteur, c’est à toi que ce livre qui n’est pas un livre s’adresse. A toi. Veux-tu continuer à nourrir les tiens avec des aliments frelatés ? Veux-tu vivre sans le chant de l’alouette ou le violon des cigales ? Une société vivante a le droit et de le devoir de rappeler à ses maîtres provisoires ce qu’elle veut. Et ce qu’elle ne veut plus. L’Appel des coquelicots commence…

Un livre explosif sur un sujet vital. Sortie le 12 septembre. Vous pouvez le commander dès maintenant. Editions LLL, 128 p., 8 euros. Diffusé par L’Ecologiste, en ligne ou par courrier.

Editions Les Liens qui Libèrent, sortie 12 septembre 2018, 128 p., 8 euros.

Frais de port livres : 1 euro pour toute commande de livres (France métropolitaine et Belgique), 2 euros (Suisse et Union européenne), barème de la Poste pour les autres destinations.

Répondre à cet article

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL