Accueil > ENVIRONNEMENT > LINKY > LINKY PETITION - La relaxe pour le Professeur Belpomme

LINKY PETITION - La relaxe pour le Professeur Belpomme

mardi 19 juin 2018, par C3V Maison Citoyenne

LINKY

ENEDIS a saisi le Conseil de l’Ordre des Médecins d’une plainte contre le Pr. BELPOMME en raison de certificats délivrés à des personnes électrosensibles pour leur éviter l’installation de compteurs Linky.
https://is.gd/xPfnzA

Plus d’infos

Robin des Toits qui est à l’origine de la médiatisation de l’électrosensibilité en 2008 et qui souhaite la reconnaissance de cette affection a pu interroger le Pr Belpomme. Il a simplement tenu à confirmer la pleine validité scientifique de tout ce qu’il a fait concernant l’Électro-Hypersensibilité (EHS). Pour le reste, il s’en remet à l’impartialité du Conseil de l’Ordre.

Robin des Toits a souhaité poursuivre son enquête pour en savoir plus.

Nous avons découvert que cette saisie du Conseil de l’Ordre a fuité dans la presse (dépêche APM et article du JIM le 19 décembre 2017), mais par qui ?

Il nous apparaît qu’il ne peut y avoir que deux sources possibles de cette divulgation qui contrevient au secret de l’instruction : soit Enedis, soit le Conseil de l’Ordre lui-même, la dépêche d’APM mentionnant une "source ordinale"...

Nous avons été troublés de découvrir que le président du Conseil de l’Ordre a récemment rejoint l’Académie de Médecine dont les positions - on pourrait presque parler de militantisme - contre la reconnaissance de l’EHS sont bien connues.

Etienne Cendrier porte-parole de Robin des Toits s’interroge : "Le Pr Belpomme n’est-il pas visé parce qu’il était en passe d’établir scientifiquement la causalité de l’Electro-Hypersensibilité" ?

En effet, le Pr Belpomme a déjà publié sur l’Électro-Hypersensibilité dans une revue scientifique à comité de lecture et d’après nos informations, plusieurs autres articles devraient être publiés par la suite.

Etienne Cendrier
Porte-Parole national

— -
En juin 2008, vingt scientifiques lancent un appel dans le Journal du Dimanche, co-signé par plusieurs cancérologues de renom pour mettre en garde contre les dangers du portable. (1)

L’AFFSET (ancêtre de l’ANSES) se fend alors d’une communication dans laquelle elle se félicite que des scientifiques reprennent « les recommandations qu’elle formule depuis 2005 en matière de téléphonie mobile ». (2)

En réponse, l’Académie de Médecine qualifie cet appel de « machine alarmiste » tenant « de la démagogie mais en aucun cas d’une démarche scientifique » et dont le but serait d’« inquiéter l’opinion [en l’absence de preuves formelles]. ». (3)

On apprendra cette année là par le Canard enchaîné qu’André AURENGO, signataire de cet appel est également administrateur d’EDF, et membre du Conseil scientifiques de Bouygues Télécom comme Rolland MASSE, également membre de l’Académie de Médecine ! (4)

Puis, le même journal nous apprend 5 ans plus tard (en 2013) qu’André AURENGO devint porte-parole de l’Académie de Médecine. (5)

La même année, après qu’une proposition de loi fut proposée, faisant suite aux recommandation de l’ANSES visant à limiter les expositions aux radiofréquences (6), l’Académie de médecine cria au déni de l’expertise scientifique dont se rendrait coupable la loi en inscrivant dans le marbre un objectif de modération de l’exposition aux champs électromagnétiques. Le Quotidien du Médecin titrera : « L’académie de Médecine dénonce une loi anxiogène ». (7)

En 1996, déjà, quelques mois avant que l’amiante ne fut définitivement interdite, l’Académie de médecine rendait un rapport minimisant les risques de l’amiante au regard du tabagisme (8)

(1) https://www.lexpress.fr/actualite/societe/sante/dangers-du-portable-les-10-mesures-de-precaution_512278.html

(2) https://drive.google.com/file/d/1e40AxmdPMecq7I25e6KqftYIYnagsz5u/view?ts=5a660e71

(3) http://www.20minutes.fr/france/238188-20080619-appel-dangers-portable-coup-marketing

(4) https://www.robindestoits.org/Academique-mac-Le-Canard-Enchaine-23-12-2009_a1040.html

(5) https://www.robindestoits.org/L-academie-de-medecine-telephone-a-l-Assemblee-Le-Canard-Enchaine-30-01-2013_a1908.html

(6) https://drive.google.com/file/d/1yCLsFLSONyl2mboV4wfUoxxOFBuMlIkV/view?ts=5a660efe

(7) https://drive.google.com/file/d/1aPPpd0gdCFERUIJOyn5ijyN--gFMHdde/view?ts=5a66101d

(8) https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000030212642&categorieLien=id

(9) http://www.sante-publique.org/amiante/rapports/academie1996.htm

Dominique Belpomme, cancérologue : “70 à 90 % des cancers seraient liés à l’environnement”
http://www.telerama.fr/idees/dominique-belpomme-cancerologue-70-a-90-des-cancers-seraient-lies-a-l-environnement,140734.php

Il faut aussi rappeler le contexte : pour l’Organisation Mondiale de la Santé les radiofréquences sont des cancérogènes possibles. Et les compagnies d’assurance sont tellement persuadées de la nocivité de ces ondes que comme elles l’avaient naguère fait pour l’amiante, elles refusent de couvrir les risques sanitaires liés à l’exposition aux radiofréquences.

Le Pr Belpomme critique sévèrement le dernier rapport de l’ANSES sur les champs électromagnétiques
https://www.robindestoits.org/Le-Pr-Belpomme-critique-severement-le-dernier-rapport-de-l-ANSES-sur-les-champs-electromagnetiques-Le-Republicain_a2083.html

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL