Accueil > ENVIRONNEMENT > ENVIRONNEMENT INFO > GLYPHOSATES - Monsanto tente une dernière manœuvre pour sauver le (...)

GLYPHOSATES - Monsanto tente une dernière manœuvre pour sauver le Roundup

jeudi 19 octobre 2017, par C3V Maison Citoyenne





La firme de Saint Louis est impliquée dans une campagne de dénigrement visant le toxicologue américain Christopher Portier.


C’est une dernière manœuvre pour décrédibiliser un scientifique au cœur de la controverse sur le glyphosate. A Bruxelles, d’après nos informations, des envoyés de Monsanto approchent depuis plusieurs jours des journalistes pour leur raconter une histoire explosive à propos de Christopher Portier, un toxicologue américain associé au Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) des Nations unies, grand nom de sa discipline et ancien patron de plusieurs institutions américaines de recherche.

Selon la rumeur largement diffusée sur Internet, M. Portier aurait secrètement touché une somme considérable – 160 000 dollars (environ 135 000 euros) – de la part de cabinets d’avocats représentant les plaignants dans une action en justice contre Monsanto aux Etats-Unis. Dans quel but ? Influencer l’avis du CIRC, qui a classé le glyphosate « cancérogène probable » en mars 2015, et faire du lobbying auprès des autorités européennes.

Lire l’article du Monde ICI



Répondre à cet article

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL