Accueil > ENVIRONNEMENT > LES LUTTES > ENGAGEMENTS - ACTIONS - VOLONTARIAT. > ARPENT - Centrale biomasse de Tonnerre - Dernières nouvelles...

ARPENT - Centrale biomasse de Tonnerre - Dernières nouvelles...

samedi 13 mai 2017, par C3V Maison Citoyenne

« Ce qui est fait pour nous sans nous,
est fait contre nous ». Nelson Mandela.

A voir sur le site (cliquez sur la ligne)
Pourquoi ARPENT a déposé trois recours contre les permis de construire des serres.

La centrale biomasse de Gardane a du plomb dans l’aile...
Nos actions
Nous serons présents au marché de Chablis le dimanche 14 mai.

La lettre ouverte de nos élus (L’Yonne Républicaine du 29/04/2017)

Dans l’Yonne Républicaine du 29 avril, cinq élus locaux signent une lettre ouverte pour soutenir le projet de centrale biomasse de Tonnerre. Cette page de "Publirédactionnel" coûte entre 2300 et 3000€ (qui paie ?) mais Arpent ne dépensera pas l’argent des cotisations de ses adhérents pour répondre par la même voie...

Ils affirment "Il est établi que l’approvisionnement en plaquettes de bois sera effectué par contrat auprès de différentes coopératives : pas de déforestation"
D’après le Conseil Régional, par qui doit transiter le plan d’approvisionnement en bois, la centrale consommera 80 000 tonnes de bois par an, c’est à dire l’équivalent de 160 000 stères. Imaginez la route de Tonnerre à Auxerre bordée de chaque côté et sans discontinuer d’une pile de bois de 2m de haut (bois coupé en 1m). Voilà les besoins pour 1 an ! Nous ne parlons pas -et n’avons jamais parlé- de déforestation, mais d’atteintes graves à l’intégrité de la forêt (sols, biodiversité...) et à sa capacité à limiter le réchauffement climatique.
Si ce bois était obtenu par des coupes rases (coupes à blanc) il faudrait raser plus de 600 ha par an, l’équivalent de 700 terrains de foot comme le stade de France... La coupe rase des bois de la ville de Tonnerre (570 ha) ne suffirait pas pour une année...
Mais le pire, c’est qu’environ 1/3 de ce bois, soit l’équivalent de 50 000 stères ne servira qu’à produire de la chaleur évacuée par les aéroréfrigérants (sortes de gros radiateurs qui vont réchauffer l’atmosphère)... alors que cette quantité de bois permettrait de chauffer une ville comme Tonnerre !

"Nous préférons une production française plutôt que l’importation de légumes depuis le Maroc ou l’Espagne" Nous, nous pensons qu’il est préférable de consommer des fruits et légumes locaux et de saison ! Il faut 10 fois plus d’énergie pour produire un kilo de tomates sous serres chauffées que pour le produire en plein champ ou sous serres froides.
Mais en admettant qu’il y ait un impérieux besoin de répondre à la demande du marché et que ce soit le seul moyen de redynamiser le Tonnerrois, pourquoi ne pas chauffer les serres directement au bois, sans centrale électrique ? Les besoins en bois seraient alors divisés par 5 et le nombre d’emplois serait sensiblement le même.

Notre association est forte de près de 250 adhérents, ce qui n’empêche pas les élus signataires de la qualifier d’association "minoritaire". Mais nous avons besoin d’être encore plus nombreux pour faire entendre la voix de la raison et de la sagesse. Diffusez nos informations et faites adhérer ceux qui comprennent que ce projet met inutilement la forêt en danger !
Si vous voulez des brochures, contactez-nous.


Site : A.R.P.E.N.T.


Répondre à cet article

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL