Accueil > ► C3V - SOIREE PROJECTIONS / DEBATS > SOIREE C3V MAISON CITOYENNE ░ LE JEUDI 7 DECEMBRE 2017 ░ 19h45 - à JOIGNY - (...)

SOIREE C3V MAISON CITOYENNE ░ LE JEUDI 7 DECEMBRE 2017 ░ 19h45 - à JOIGNY - PROJECTION / DEBAT avec le film "UN PAESE DI CALABRIA"

dimanche 20 août 2017, par C3V Maison Citoyenne

LE C3V MAISON CITOYENNE VOUS PROPOSE

LE 7 DECEMBRE 2017

UNE NOUVELLE SOIREE PROJECTION/DEBAT AVEC LE FILM

"UN PAESE DI CALABRIA"

à JOIGNY, 19h45


Notre invité n’est pas encore connu à ce jour...

l’histoire d’un village qui a fait le choix de l’accueil.

« Un documentaire qui fait rêver » - Le Canard Enchaîné

Au cinéma, le 8 février,
Le film « Un Paesa de Calabria » de Shu Aiello et Catherine Catella raconte l’expérience incroyable de l’accueil de réfugiés et de migrants par le petit village de Riace, au cœur de la Calabre.
Comme beaucoup de villages en Calabre, Riace s’est désertifié avec l’exode rural. Sous l’impulsion du maire, avec la participation des habitants et l’accueil des réfugiés et des migrants, la ville revit. Ces personnages incarnent, avec leur histoire, l’espoir d’un futur meilleur pour des sociétés solidaires et accueillantes.

Bande annonce

Rencontre avec Shu Aiello, co réalisatrice de UN PAESE DI CALABRIA, un documentaire sensible et beau qui raconte à plusieurs voix la vie de Riace, un village du sud de l’Italie, devenu depuis plusieurs décennies un havre de paix pour les réfugiés, à qui il doit sa renaissance grâce à l’arrivée de ces nouveaux visages,


L’histoire

La Calabre. Dans cette région à l’extrême sud de l’Italie, les villages dominent les hauteurs comme des vigies regardant la mer. Un paysage bucolique et intemporel dont la beauté n’aura pas suffi à retenir ses habitants, appelés dès la fin du 19e siècle vers des destinées qu’ils espéraient plus prospères.

Le village de Riace a longtemps gardé les traces de cette forte émigration vers les villes du Nord et les pays riches ; les maisons en ruine et les terres abandonnées dessinaient le paysage de ce village moribond. Un jour de l’été 1998, un bateau avec deux cent kurdes échoue sur la plage : l’histoire du village échappe alors définitivement à la fatalité. Riace, cette terre que l’on voulait autrefois quitter attire désormais d’autres exils, d’autres hommes venus de terres lointaines et inhospitalières.
Riace

Impulsé par un jeune Riacese, Domenico Lucano, devenu maire depuis, un projet d’accueil des migrants y est développé : les maisons sont restaurées, l’école ré-ouvre, les petits commerces réapparaissent. Le village renaît. Malgré la mafia et la pauvreté, les habitants, originaires d’ici ou d’ailleurs y vivent en paix. Un Paese di Calabria raconte cela : une histoire d’odyssée, d’émigration et d’immigration, d’un présent à la croisée des temps. Une utopie à l’échelle locale, singulière, pragmatique et imparfaite mais profondément humaniste. [Communiqué de presse]


Les critiques

Amnesty International
https://www.amnesty.fr/refugies-et-migrants/actualites/-un-paese-di-calabria-lhistoire-dun-village

Télérama
http://www.telerama.fr/cinema/films/un-paese-di-calabria,515454.php

Le Monde
http://www.lemonde.fr/cinema/article/2017/02/07/un-paese-di-calabria-quand-
les-refugies-ressuscitent-un-village_5075720_3476.html

France Culture
https://www.franceculture.fr/emissions/le-choix-de-la-redaction/un-paese-di-calabria-un-documentaire-sur-la-renaissance-dun


Ils soutiennent le film :


Répondre à cet article

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL