Accueil > ENVIRONNEMENT > LES LUTTES > Centrale biomasse de Tonnerre - Cogénération - Production de tomates - (...)

Centrale biomasse de Tonnerre - Cogénération - Production de tomates - Spiruline (...)

mardi 14 mars 2017, par C3V Maison Citoyenne

CENTRALE BIOMASSE DE TONNERRE

Cogénération - Production de tomates - Spiruline (...)

Amis, bonsoir,

La communauté de communes a invité les maires des 52 communes à une réunion le 15 février dernier, dans la plus grande discrétion, afin de leur faire rencontrer les porteurs des projets tonnerrois, à savoir M. Hollebecq, M. Pavoine et M. Totel (Casay). La réunion a duré deux heures au cours desquelles tout ce beau monde a expliqué le bien fondé de leurs projets en mettant en avant son côté écologique (sic)... Pourtant, l’élu qui m’a fait, hier, le compte rendu de cette réunion dit sentir du doute chez nombre de ses collègues. Les travaux de la centrale devraient commencer dans deux mois, "la route est libre" a dit Pavoine, tous les permis sont accordés et il a le pognon... L’élu qui m’a fait le rapport a d’autres infos, il semble que le contrat de rachat avec EDF ne soit pas finalisé et que le tour de table des banquiers ne soit pas terminé. En tout cas il ne s’attend pas à un autre recours.
Pour les serres, Totel a préféré ne pas s’exprimer sur les délais, des recours étant engagés. Il a quand même dit que le fait de ne pas pouvoir planter dès janvier retarderait le projet d’un an. Il a dit que toutes les manutentions seraient automatisées et qu’à terme il y aurait 80 emplois...
Voici ce qu’on a pu lire sur la page "facebouc" de la communauté de communes :

Réunion sur les projets ACTIPOLE le 15 février 2017 :

Une première réunion à l’attention des 52 maires ou de leurs représentants a été proposée, en accord avec les porteurs de projets, le mercredi 15 février 2017, dans les locaux du SEMAPHORE.
Ce temps d’échange, très positif et constructif, aura permis de répondre dans la sérénité aux nombreuses questions que se posaient les élus.
Cogénération, biomasse, production de tomates, spiruline (...) sont des notions que nous maîtrisions finalement assez peu, alors qu’elles vont devenir centrales dans le développement de notre territoire.
Une communication plus large interviendra, sur Internet et par voie de presse notamment, au vu de la progression du projet.
ACTIPLUS, ACTINORD, ACTISUD et ACTOM ont préféré attendre de disposer de toutes les autorisations administratives pour expliquer leur action et nous avons respecté ce choix. Nous pouvons, aujourd’hui, tous nous féliciter de leur volontarisme et de leur professionnalisme, et les remercier pour la concrétisation prochaine de ce projet moderne, ambitieux et pleinement éco-responsable.
de gauche à droite : Totel, Pavoine, Hollebecq et Jerusalem (qui était bien contente de la réunion où elle a appris ce qu’était une tomate...)

J’ai laissé plusieurs messages à l’avocate, sans suite, et je suis passé au cabinet mercredi dernier mais tout était clos. Peut-être a-t-elle pris des vacances ? Je vais la relancer demain. Il est urgent maintenant qu’elle dépose le recours.
Pour les serres, Mme le maire de Tonnerre a répondu par une fin de non recevoir. Je pensais qu’elle ne répondrait pas. Je vous joins la lettre (1). Nous avons mis en place une commission "Recours" qui se réunit demain soir pour commencer la rédaction du recours contentieux. J’ai rencontré longuement un adhérent d’Arpent qui est spécialiste de droit public et donne des cours en fac à Paris et qui accepte de nous aider dans la rédaction. D’après lui, on a des éléments fort recevables, il importe de ne pas se planter sur la forme...

Je ne manquerai pas de vous donner rapidement de nouvelles infos.

Amitiés,
Rapha
(1)
Réponse du maire de
Tonnerre - pdf

L’essentiel de ce courrier

Répondre à cet article

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL