Accueil > ENVIRONNEMENT > LUTTES, ACTIONS > Grands Projets Inutiles Imposés > PETITION ! A Notre-Dame-des-Landes, le sol ne pourrait pas supporter les (...)

PETITION ! A Notre-Dame-des-Landes, le sol ne pourrait pas supporter les pistes de l’aéroport - l’abandon, c’est maintenant ! PETITION !

dimanche 13 novembre 2016, par C3V Maison Citoyenne

SIGNEZ pour que le Président de la République abandonne enfin le projet d’aéroport à Notre-Dame des Landes.


ou

http://nddl.agirpourlenvironnement.org

Cher-es ami-es,

Le lundi 14 novembre 2016, la cour administrative d’appel de Nantes va rendre sa décision sur quatre arrêtés pris par le préfet de Loire-Atlantique. Ces arrêtés étaient censés être l’ultime étape avant le début des travaux à Notre-Dame des Landes. La plaidoirie de la rapporteure publique est venue refroidir les ardeurs des bétonneurs.

La rapporteure publique a en effet demandé l’annulation de ces quatre arrêtés.

Alors que le projet d’aéroport de Notre Dame des Landes vient de connaître un nouveau camouflé judiciaire, un sondage IFOP commandé par Agir pour l’Environnement relève que :

moins d’un quart des Français (24%) se déclare favorable à la construction de ce projet décrié ;

à contrario, 47% des sondés expriment leur désir qu’il soit abandonné.

Ce sondage apporte une nouvelle fois la preuve que la consultation départementale organisée en juin dernier n’était aucunement représentative de l’état de l’opinion nationale à l’égard de ce projet d’aéroport.

La probable annulation des quatre arrêtés préfectoraux doit amener le chef de l’Etat à renoncer à ce qui apparaît désormais comme un grand projet inutile, imposé ET impopulaire !

En effet, alors que :

la ministre de l’Ecologie s’interroge ouvertement sur l’utilité du projet et sur la possibilité de réaménager l’aéroport existant de Nantes Atlantique ;

que les experts n’ont de cesse de dénoncer l’inexactitude des évaluations de trafics ayant permis de justifier l’utilité de ce projet (le nombre de décollages et atterrissages étant sensiblement le même en 2015 qu’en 2000… alors même que les promoteurs du projet affirment qu’en 2050, le nombre de mouvements aura triplé !!!)

que la rapporteure publique vient de demander à la cour administrative d’appel de Nantes d’annuler les arrêtés préfectoraux au motif de « dégradation certaine » des milieux aquatiques… ceci ayant pour conséquence de bloquer durablement le début des travaux… Cette magistrate indépendante n’a d’ailleurs pas hésité, durant sa plaidoirie à poser la seule question qui vaille : « Peut-on vivre sans un aéroport idéal ? Oui. Peut-on vivre sans eau ? Non. ».

Alors que des dizaines de milliers de militantes et militants se tiennent prêts à se mobiliser en cas de lancement des travaux de défrichage à Notre-Dame des Landes, François Hollande doit maintenant prendre ses responsabilités.

Il doit abandonner un projet :


qui n’a pas fait la démonstration de son utilité ;
engendre un coût non négligeable pour la collectivité nationale ;

entretient un modèle de développement gourmand en ressources pétrolières, très émetteur de gaz à effet de serre, détruisant une zone humide fragile et un espace agricole essentiel.

A quelques jours du premier anniversaire de la tenue de la COP21, l’aberration que constitue ce projet d’aéroport climaticide et énergivores doit cesser. Le caprice de certains élus locaux, intoxiqués au kérosène, ne peut durablement s’affranchir de la volonté d’une opinion publique hostile à un projet qui, pour être en zone humide, prend l’eau de toutes parts.

Il est désormais temps d’écouter les voix toujours plus nombreuses réclamant l’abandon de ce projet.


ou
http://nddl.agirpourlenvironnement.org


// Ensemble pour une planète vivable : donnez.

Plus nous sommes nombreux, plus nous avons d’impact.
Plus nous avons de soutiens, plus nous pouvons multiplier nos actions pour une planète vivable.
COTNREPARTIES - 2 livres sur les grands projets inutiles & 1 badge & 1 autocollant

La contrepartie de bienvenue !


Pour tout don ponctuel ≥ à 50€ (soit 17€ après réduction d’impôt) ou don mensuel ≥ à 10€, recevez :

Un reçu fiscal vous permettant de déduire de vos impôts 66% du montant de votre don ;

NOS CAMPAGNES pendant une année ;

+ LE LIVRE : DÉSOBÉÏR au grands projets inutiles ;

+ LE LIVRE : Le petit livre noir des grands projets inutiles ;

+ Un badge et un autocollant "Aéroport NON !" ;

Faire un don maintenant
================================================

A Notre-Dame-des-Landes, le sol ne pourrait pas supporter les pistes de l’aéroport

LE MONDE | 08.11.2016
Le chercheur Luc Brohan a compilé cinq thèses de doctorat consacrées au traitement des sols argileux. Il conclut à l’impossibilité de constuire des pistes assez solides.

La piste va s’affaisser

« La présence d’eau dans le sol finira par annihiler tous les effets du traitement dans un délai rapide : la piste va donc s’affaisser »

, explique-t-il.

« Il est possible de construire ces pistes, mais on sait aujourd’hui que cela ne tiendra pas. »

« On peut envisager de planter des pieux qui encaisseraient la charge de la piste et des avions, à raison de un tous les 4 m², qui iront jusqu’à la roche mère, soit à un minimum de 25 mètres de profondeur, mais le coût serait considérable »

, avance Jean-Marie Ravier.

50 à 70 jours de brouillard annuels


Lire les détails dans Le Monde Planète du 08/11/2016

Répondre à cet article

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL