Accueil > SOCIETE > SOCIETE > ETAT D’URGENCE > Parents d’élèves de maternelle dans l’Yonne : « Nous nous opposons aux mesures (...)

Parents d’élèves de maternelle dans l’Yonne : « Nous nous opposons aux mesures de sécurité qui nous empêchent d’accompagner les enfants dans l’école » SIGNEZ AVEC NOUS !

mardi 18 octobre 2016, par C3V Maison Citoyenne, Yonne l’autre

signature sur L’Yonne l’Autre

« Nous, soussignés, parents, grands-parents, enseignants, citoyens, nous opposons aux mesures de sécurité qui empêchent d’accompagner les enfants dans l’école. »

[A signer en bas de cette page.]

Cette pétition est destinée à Monsieur le Préfet de l’Yonne.

*Pour prévenir tout attentat terroriste, les enseignant(e)s d’école maternelle doivent désormais faire l’accueil -et la sortie- des élèves au portail d’entrée de leur école et non plus à l’intérieur de leur établissement.

Cela implique plusieurs problèmes importants :
- Les parents ne peuvent plus aider à l’habillage/déshabillage des enfants, ce qui prend un certain temps pour de jeunes enfants (avec un ou deux adultes pour une classe), temps perdu pour les apprentissages.
- Le lien entre l’école et les familles est actuellement mis en avant comme facteur de réussite, d’intégration de tou-t-es et de réduction de la violence. En interdisant d’entrer dans les écoles aux familles, ce lien est fortement mis à mal. Cela va à l’encontre des orientations du ministère de l’éducation et des politiques locales qui font de la co-éducation un enjeu majeur.
- Les temps de transition que constituent l’accueil et la sortie de l’école sont des temps particulièrement importants pour le jeune enfant, ils ont été soigneusement pensés par les équipes enseignantes, en appui sur les programmes nationaux pour répondre au mieux aux besoins de l’enfant.
- Les aménagements qui peuvent être nécessaires à la mise en oeuvre de ces mesures seront coûteux pour les collectivités.
- Cela contribue à entretenir un climat de peur et d’insécurité.

Ces inconvénients majeurs impacteront à long terme la scolarité des enfants, les conditions de travail des personnels des écoles et la cohésion sociale.

Cela semble inutile et injustifié au niveau de la sécurité :
- les injonctions sont contradictoires : il va inévitablement y avoir des attroupements aux horaires d’entrée/sortie, or il a été demandé d’éviter les attroupements.
- si un terroriste souhaite rentrer dans une école, rien de tout cela ne l’empêchera de le faire.


*Pétition initiée par des parents d’élèves de l’Yonne, circulant sur papier dans le département.

Lire aussi : État d’urgence continu à l’école. Enseigner la peur.

Texte à signer :

« Nous, soussignés, parents, grands-parents, enseignants, citoyens, nous opposons aux mesures de sécurité qui empêchent d’accompagner les enfants dans l’école. »

Répondre à cet article

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL